5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Lufthansa devrait récupérer une grosse partie d'Air Berlin, easyJet quelques morceaux

| Boursier | 126 | Aucun vote sur cette news

Le comité des créanciers de la compagnie allemande a décidé de poursuivre les pourparlers avec les deux groupes sur la base de leurs offres initiales...

Lufthansa devrait récupérer une grosse partie d'Air Berlin, easyJet quelques morceaux
Credits Reuters

Lufthansa et easyJet sont en pole position pour rafler la majeure partie d'Air Berlin. Le comité des créanciers de la compagnie allemande a décidé de poursuivre les pourparlers avec les deux groupes sur la base de leurs offres initiales, a déclaré Air Berlin. Les négociations se poursuivront jusqu'au 12 octobre. Les discussions avec d'autres acteurs intéressés par d'autres actifs continueront en parallèle.

Pas de proposition pour une reprise totale

Ni easyJet, ni Lufthansa n'ont souhaité faire une proposition pour reprendre l'ensemble de l'ancienne filiale d'Etihad Airways, par crainte de voir l'autorité de la concurrence s'opposer à une telle opération. Le président du directoire de Lufthansa, Carsten Spohr, a dit vouloir reprendre les 38 avions court-courriers d'Air Berlin que Lufthansa loue déjà, avec leurs équipages, ainsi que la branche loisir, Niki. Au total, la première compagnie allemande pourrait donc récupérer près de la moitié de la flotte de son ancien concurrent.

Quid des A330?

easyJet s'est de son côté montré intéressé par divers actifs d'Air Berlin sans jamais préciser ses intentions... Comme le souligne Bloomberg, la principale interrogation réside dans l'avenir des 17 A330 d'Air Berlin puisque le transporteur britannique à bas coûts n'opère pas ce type d'appareils et que Lufthansa a déclaré ne pas être intéressé par ces avions, même s'ils entreraient parfaitement dans le plan de développement d'Eurowings, la compagnie long-courrier low-cost du groupe allemand.

Une annonce officielle attendue le 25 septembre

Les actifs d'Air Berlin, y compris ses créneaux d'atterrissage dans les aéroports allemands ou sa filiale autrichienne Niki, ont suscité l'intérêt d'autres compagnies et investisseurs, parmi lesquels l'ancien champion du monde de Formule 1 Niki Lauda et l'entrepreneur en aviation Hans Rudolf Wöhrl. Mais ces offres n'auraient pas été retenues. Une annonce officielle est attendue le 25 septembre.

Air Berlin, numéro deux du transport aérien en Allemagne, a déposé son bilan le mois dernier, ayant perdu le soutien financier de son grand actionnaire Etihad après des années de pertes.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS