En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 346.87 PTS
-2.71 %
5 363.00
-2.37 %
SBF 120 PTS
4 257.30
-2.42 %
DAX PTS
12 001.72
-2.96 %
Dow Jones PTS
25 766.64
-4.42 %
8 436.67
+0. %

Les vins et spiritueux français ont le vent en poupe

| Boursier | 610 | Aucun vote sur cette news

Le bilan du premier semestre est favorable pour le secteur, avec de belles progressions sur tous les segments à l'export...

Les vins et spiritueux français ont le vent en poupe
Credits Reuters

Le secteur des vins et spiritueux français peut se targuer d'un premier semestre 2017 très favorable à l'export. Le bilan de mi-année dressé par la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux (FEVS) montre que les ventes de vins de la filière à l'étranger ont progressé de 13% à 4 milliards d'euros, pour une hausse des volumes de 5% à 69 millions de caisses exportées. Tous les segments profitent de la hausse, le mousseux (+10% en volume, +13% en valeur) et les vins tranquilles (+5% en volume, +13% en valeur). Dans les spiritueux, le chiffre d'affaires approche 1,9 MdE (+3% en volume avec 24 millions de caisses exportées et +9% en valeur), avec une solide contribution du Cognac (+7% en volumes, +14% en valeur). La vodka baisse nettement tandis que les autres spiritueux se contractent légèrement.

Géographiquement, les ventes vers l'Amérique du Nord affichent une progression à deux chiffres aussi bien en volume qu'en valeur. Même constat pour l'exportation à destination de l'Asie du Sud-Est (Chine, Hong Kong, Singapour). Les expéditions vers l'Union européenne sont également en hausse, avec de grosses poussées en Russie et un retour à la hausse vers le Royaume-Uni et l'Allemagne. La FEVS se montre attentive à l'évolution des parités de change, le renforcement de l'euro n'étant pas vraiment une bonne nouvelle pour la filière. "Les vins et spiritueux français poursuivent leur dynamique portée par la reprise de la croissance mondiale, y compris en Europe, mais également par l'attractivité et la disponibilité des millésimes 2014 et 2015", a souligné Antoine Leccia, le président de la Fédération.

Les chiffres du premier semestre marquent une accélération par rapport à 2016, qui s'était soldé par un chiffre d'affaires de 11,9 MdsE (+1,2%, malgré une stagnation des volumes). Les vins et spiritueux représentaient l'année dernière le second poste excédentaire de la balance commerciale française. Le chiffre d'affaires export de la filière représente l'équivalent de 118 Airbus, avait alors souligné la FEVS.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/02/2020

La sévère correction des marchés se poursuit. La crainte d’un impact significatif de l’épidémie de Covid-19 sur l’économie mondiale s’amplifie. La multiplication des foyers de…

Publié le 28/02/2020

CREDIT AGRICOLE constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Put P036S émis par…

Publié le 28/02/2020

IAG, maison mère de British Airways et Iberia, a prévenu vendredi que ses résultats 2020 seraient impactés par l’épidémie de coronavirus. Le groupe de compagnies aériennes n’est toutefois…

Publié le 28/02/2020

Le Conseil d’administration d’Europlasma a décidé de convoquer une Assemblée générale extraordinaire le 6 avril prochain. À cette occasion, le groupe français expert dans la dépollution…

Publié le 28/02/2020

EOS imaging, dont le titre est suspendu depuis hier soir, a annoncé son rachat par l'américain Alphatec, une société de dispositifs médicaux spécialisée dans les solutions innovantes pour la…