En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
-
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
+0.00 %

Les résultats incroyables du géant saoudien Saudi Aramco

| Boursier | 176 | Aucun vote sur cette news

La première émission obligataire internationale de Saudi Aramco a obligé la plus importante société pétrolière au monde à dévoiler aux agences de...

Les résultats incroyables du géant saoudien Saudi Aramco
Credits Reuters

La première émission obligataire internationale de Saudi Aramco a obligé la plus importante société pétrolière au monde à dévoiler aux agences de notation le détail de ses comptes. Comme l'on pouvait s'y attendre, les chiffres ont de quoi donner le tournis. En 2018, le géant pétrolier détenu par le gouvernement saoudien a enregistré des bénéfices de 111 milliards de dollars, soit autant qu'Apple, Exxon Mobile et Google réunis ! Son Ebitda a atteint 224 Mds$ pour des revenus de 356 Mds$.

Reste que la société ne génère pas autant de liquidités par baril que d'autres grandes compagnies pétrolières comme Royal Dutch Shell en raison d'un lourd fardeau fiscal. La moitié des profits dégagés par la société est en effet reversée à Ryad au titre de l'impôt sur le revenu, auquel s'ajoute une redevance dégressive qui commence à 20% des revenus. Ainsi, les flux de trésorerie provenant de l'exploitation ont atteint 26$ par baril équivalent pétrole l'an dernier, soit moins que les flux dégagés par d'autres mastodontes du secteur comme Shell (38$) ou Total (31$).

Saudi Aramco a prévu de lever près de 10 Mds$ sur le marché obligataire. Une opération destinée à financer une partie de la participation de 70% qu'il va racheter dans le groupe de pétrochimie saoudien SABIC. Une acquisition, de plus de 69 Mds$, qui devrait être finalisée l'an prochain.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…