5 366.15 PTS
+0.48 %
5 362.50
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 270.60
+0.45 %
DAX PTS
13 167.54
+0.83 %
Dowjones PTS
23 591.86
+0.69 %
6 373.52
+1.03 %
Nikkei PTS
22 416.48
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Les projets brésiliens d'ArcelorMittal ont du plomb dans l'aile

| Boursier | 338 | 1 par 1 internautes

Le mariage avec Votorantim dans les aciers longs pose des problèmes de concurrence, selon le superintendant de la CADE...

Les projets brésiliens d'ArcelorMittal ont du plomb dans l'aile
Credits Reuters

Le rapporteur de l'antitrust brésilien a officiellement émis un avis négatif sur le rachat de Votorantim Siderurgia par ArcelorMittal, considérant qu'il menacerait la concurrence, dans la mesure où il scellerait l'union de deux des trois principaux producteurs d'acier long du Brésil. Avec Gerdau, les deux industriels représentent en effet 80% de ce marché. La concentration favoriserait la hausse des prix et accroîtrait le risque d'entente, a fait savoir le superintendant. La CADE doit désormais se réunir pour donner sa position définitive, après avoir demandé mi-juillet davantage d'informations aux protagonistes.

ArcelorMittal et Votorantim avaient signé en février dernier un contrat de mariage pour leurs activités dans l'acier long au Brésil, par absorption de Votorantim Siderurgia par ArcelorMittal Brazil, dont Votorantim deviendra un actionnaire minoritaire. L'accord ne concerne pas les filiales du groupe brésilien en Argentine (Acerbrag) et en Colombie (PazdelRio). Si le rapprochement se faisait, la nouvelle entité disposerait d'une capacité de production annuelle de 5,6 millions de tonnes d'acier brut et de 5,4 millions de tonnes d'acier roulé, dans ses usines de Monlevade, Cariacica, Juiz de Fora, Piracicaba, Itaúna (ArcelorMittal), Barra Mansa, Resende et Três Lagoas (Votorantim). Les modalités financières n'avaient pas été communiquées.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2017

L'Iran a mis en garde Total contre la perte de son investissement s'il se désengageait du champ gazier géant South Pars.

Publié le 21/11/2017

Le chiffre d'affaires du 3e trimestre de l'exercice 2017 d'ESI s'établit à 24,9 ME, en recul de 2,4% à taux constants par rapport à la même période...

Publié le 21/11/2017

Sur les 9 premiers mois de l'exercice 2017, le groupe réalise un chiffre d'affaires de 51 ME

Publié le 21/11/2017

Au troisième trimestre, ESI Group a réalisé un chiffre d'affaires de 24,9 millions d'euros en baisse de 2,4% à taux de change constant. L'effet de change sur la période est négatif à hauteur de…

Publié le 21/11/2017

Kerlink, spécialiste des réseaux et solutions dédiés à l’Internet des Objets (Internet of Things – IoT), annonce un partenariat avec Spark, leader des services numériques en…

CONTENUS SPONSORISÉS