En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 340.83 PTS
-0.86 %
5 337.50
-0.89 %
SBF 120 PTS
4 282.84
-0.82 %
DAX PTS
12 371.24
-1.66 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.00 %
7 197.51
+0.00 %
Nikkei PTS
22 338.15
-0.79 %

Les énergéticiens suisses renoncent à leur droit de tirage sur la centrale EDF de Fessenheim

| Boursier | 142 | Aucun vote sur cette news

Le contrat prendra fin le 31 décembre après 46 ans d'existence...

Les énergéticiens suisses renoncent à leur droit de tirage sur la centrale EDF de Fessenheim
Credits Reuters

Le consortium CNP, qui n'a rien à voir avec l'assureur français puisque ses initiales signifient "Centrale Nucléaire en Participations", a mis un terme à un contrat vieux de 46 ans avec EDF, par lequel il avait le droit d'acheter 15% de la production d'énergie des deux réacteurs de la centrale de Fessenheim, ont annoncé ce matin les parties dans un communiqué. Le capital de CNP est détenu à parts égales par les suisses Alpiq, Axpo et BKW. Depuis 1971, le consortium possédait un accord d'approvisionnement en électricité avec l'énergéticien français sur la centrale alsacienne. Le principe des contrats d`allocation de production est de mettre à disposition de partenaires une part de l`énergie produite en contrepartie du règlement d`une quote-part des coûts de la centrale.

EDF a pris acte de cette décision qui est conforme à la documentation contractuelle. Le contrat s'achèvera le 31 décembre prochain. L'impact financier est jugé "non significatif" par le Français. Par ailleurs, le contrat qui le lie à CNP pour la centrale de Cattenom, en Moselle, se poursuit. Alpiq a précisé dans son propre communiqué que le droit de tirage de CNP représentait environ 1.700 GWh par an à Fessenheim.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/06/2018

Croissance en question

Publié le 25/06/2018

Lexibook prend 1,4% à 1,05 euro dans un volume de 1,4% du capital ce lundi...

Publié le 25/06/2018

Prysmian chute de 8,41% à 21,25 euros après avoir abaissé sa prévision d'Ebitda pour cette année. Circonstance aggravante : cet avertissement est survenu deux jours après la mise à jour de ses…

Publié le 25/06/2018

Makheia a annoncé ce lundi les gains de trois budgets significatifs dans des secteurs aussi variés que l'automobile, l'audiovisuel et le prêt-à-porter...

Publié le 25/06/2018

Cette certification intègre le chargement des identifiants de connexion au réseau cellulaire lors de la fabrication des eSIM Les équipementiers peuvent désormais acquérir des…