Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 566.79 PTS
-
5 553.5
-0.13 %
SBF 120 PTS
4 401.42
-0.08 %
DAX PTS
13 286.57
-0.02 %
Dow Jones PTS
29 872.47
-0.58 %
12 152.22
+0. %
1.191
+0.03 %

Les compagnies aériennes ne sont pas en mesure de réduire suffisamment leurs coûts pour sauvegarder l'emploi (IATA)

| Boursier | 456 | Aucun vote sur cette news

L'Association internationale du transport aérien affirme que l'industrie ne peut pas réduire suffisamment ses coûts pour neutraliser les graves...

Les compagnies aériennes ne sont pas en mesure de réduire suffisamment leurs coûts pour sauvegarder l'emploi (IATA)
Credits Reuters

L'Association internationale du transport aérien affirme que l'industrie ne peut pas réduire suffisamment ses coûts pour neutraliser les graves problèmes de liquidités afin d'éviter de nouvelles faillites et de préserver l'emploi en 2021. Lors de son point hebdomadaire, l'IATA a ainsi réitéré son appel à des mesures de soutien financier de la part des gouvernements et a également demandé que des tests COVID-19 soient effectués avant chaque vol afin d'ouvrir les frontières et de permettre des voyages sans mesures de quarantaine.

Les recettes totales du secteur en 2021 devraient diminuer de 46% par rapport au niveau de 838 milliards de dollars atteint en 2019. L'analyse précédente prévoyait un recul des recettes de 2021 d'environ 29% par rapport à 2019. Cette guidance se fondait sur les prévisions de reprise de la demande à partir du quatrième trimestre 2020. Or, la reprise a été retardée en raison de nouvelles vagues de COVID-19 et des restrictions de voyage imposées par les gouvernements, notamment la fermeture des frontières et les mesures de quarantaine. L'IATA s'attend désormais à ce que le trafic de l'année 2020 soit en baisse de 66% par rapport à 2019, et à ce que la demande de décembre soit en repli de 68%.

"Le quatrième trimestre 2020 sera extrêmement difficile et rien n'indique que le premier semestre de 2021 sera nettement meilleur, tant que les frontières resteront fermées et/ou que les quarantaines à l'arrivée seront en place. Sans aide financière gouvernementale supplémentaire, la compagnie aérienne médiane ne dispose plus que de 8,5 mois de liquidités au rythme actuel de consommation de trésorerie. Et nous ne pouvons pas réduire les coûts assez rapidement pour rattraper la baisse des recettes", déclare Alexandre de Juniac, PDG de l'IATA.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/11/2020

En investissant dans 2 centrales solaires en autoconsommation, le groupe Mersen souhaite réduire sa facture énergétique et sa dépendance au réseau électrique...

Publié le 26/11/2020

Ce franchissement de seuil résulte d'une augmentation du nombre d'actions Total SE détenues à titre de collatéral...

Publié le 26/11/2020

I.CERAM collabore avec le Pr. Schmitto du Centre Hospitalo-Universitaire de Hanovre

Publié le 26/11/2020

Chez Miliboo, le 2ème trimestre 2020-2021 confirme la dynamique de croissance soutenue engagée au 1er trimestre, dans un contexte toujours favorable...

Publié le 26/11/2020

Au niveau du dividende versé en juin 2019

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne