En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 409.43 PTS
-
5 416.00
-
SBF 120 PTS
4 333.74
-
DAX PTS
12 561.02
+0.16 %
Dowjones PTS
25 064.36
+0.18 %
7 357.90
-0.24 %
Nikkei PTS
22 644.05
+0.21 %

Le secteur bancaire européen a le vent en poupe

| Boursier | 610 | Aucun vote sur cette news

La perspective d'une poursuite de la phase de resserrement monétaire aux Etats-Unis soutient la tendance...

Le secteur bancaire européen a le vent en poupe
Credits Reuters

Le secteur bancaire européen a pris les commandes du palmarès du STOXX 600 Europe, sur une progression de 1,2% en matinée, alors que l'indice global ne gagne que 0,3%. À Paris, cela se traduit pour des progressions de l'ordre de 2% pour Crédit Agricole et Société Générale, tandis que BNP Paribas progresse de 1,7% et que Natixis s'adjuge 2,9%. La confirmation par la Fed d'une troisième hausse de taux avant la fin de l'année, vraisemblablement en décembre, est une bonne nouvelle pour le secteur, qui pourrait reconstituer ses marges.

En parallèle, les rumeurs de consolidation ont refait leur apparition en Europe. Unicredit fait les yeux doux à la Commerzbank, selon les informations obtenues par Reuters. La banque transalpine aurait fait part de son intérêt aux autorités allemandes, en évoquant le moyen terme, une fois que sa restructuration aura été menée à bien. La transaction pourrait alors être payée en actions, ont laissé entendre les mêmes sources. Mais Unicredit n'est pas seule en piste puisque d''autres établissements se seraient dévoilés au gouvernement d'Angela Merkel. Les protagonistes se sont évidemment refusés à commenter la rumeur. L'Allemagne détient environ 15,5% du capital de la banque, qui pèse 13,6 milliards d'euros en bourse contre près de 39 MdsE à Unicredit. Mais plus qu'Unicredit, c'est BNP Paribas (82,5 MdsE de capitalisation) qui aurait les faveurs du gouvernement allemand. C'est le 'WirtschaftsWoche" qui l'affirme ce matin, après avoir sondé ses sources. Le ministère des finances allemand a toutefois précisé à la publication qu'aucun mandat officiel ne circule à ce jour concernant la participation publique au capital de la Commerzbank. Mais les choses pourraient évidemment évoluer dans les prochaines semaines, après les élections législatives prévues dimanche.

Ailleurs en Europe, la Commerzbank domine le palmarès en s'adjugeant 4% en début de matinée, tandis que la Deutsche Bank gagne 3,7% et qu'UBI Banca affiche 3% de gains. Les banques suisses et britannique sont elles aussi en vive progression.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

L'étude permettait d'étudier la faisabilité et la facilité d'utilisation et la satisfaction des patientes utilisant eCO...

Publié le 16/07/2018

Myrian 2.4 intègre de nouveaux outils de diagnostic exclusifs...

Publié le 16/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 16/07/2018

Retour d'assemblée générale...

Publié le 16/07/2018

"Ces partenariats sont construits en conformité avec les règles du droit de la concurrence", assure Carrefour...