5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le retard du Falcon 5X de Dassault pèse en bourse

| Boursier | 153 | Aucun vote sur cette news

Le Silvercrest ne donne toujours pas satisfaction...

Le retard du Falcon 5X de Dassault pèse en bourse
Credits Dassault Aviation

Les motoristes aéronautiques ne sont pas à la fête actuellement, et Safran n'échappe pas aux soucis auxquels sont confrontés ses confères. Le patron de Dassault Aviation, Eric Trappier, qui intervenait hier aux Etats-Unis lors d'une conférence consacrée à l'aviation d'affaires, a révélé que le Falcon 5X en cours de développement allait connaître de nouveaux retards à cause de problèmes sur le moteur Silvercrest de Safran. En juillet dernier lors de la conférence de présentation des comptes semestriels, l'industriel s'était réjoui du premier vol du 5X le 5 juillet (avec un moteur non définitif), tout en précisant que la procédure de certification débutera en 2018, en vue d'une entrée en service de l'appareil en 2020. Cette fois, il s'agirait d'un problème de compresseur. Lors d'un vol d'essai, le Silvercrest n'a pas réagi de la façon attendue à haute altitude et basse vitesse. La date de 2020 semble désormais à risque.

Le 5X a déjà accumulé beaucoup de retard, puisqu'il aurait dû être certifié en 2016. Cela a valu à Dassault de nombreuses annulations de commandes, ce qui est d'autant plus dommageable que le secteur est en creux de cycle prononcé et que le groupe a investi 1 milliard d'euros dans le développement. Le bimoteur promet la cabine la plus haute et la plus large de l'aviation d'affaires, avec une capacité d'emport de 16 passagers et une autonomie de 9.630 km (avec 8 passagers et 3 membres d'équipage), soit un Londres-Los Angeles ou un Paris-Pékin sans escale.

Le titre chute de -3,3% après cette annonce, dans les petits volumes qui le caractérisent habituellement, à 1.330 euros. "Dassault Aviation précisera la nouvelle date d'entrée en service dans quelques semaines", indique ce matin Oddo BHF, qui juge ce nouveau glissement "problématique", bien que l'analyste ait des ambitions fort mesurées pour l'appareil dans un premier temps, puisqu'il ne tablait que sur 5 livraisons en 2020.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS