En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-1.47 %
4 774.5
-0.62 %
SBF 120 PTS
3 769.59
-1.63 %
DAX PTS
10 622.07
-1.54 %
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+1.05 %
1.135
-0.34 %

Le Rafale et l'Eurofighter à nouveau en piste en Suisse

| Boursier | 708 | Aucun vote sur cette news

La Confédération va relancer un appel d'offres en consultant les cinq principaux acteurs occidentaux...

Le Rafale et l'Eurofighter à nouveau en piste en Suisse
Credits Dassault Aviation

Le feuilleton du remplacement des F/A-18 de l'armée suisse se poursuit. Le Conseil fédéral, dans sa séance du 8 novembre, a adopté un certain nombre de décisions de principe concernant l'achat de nouveaux jets de combat. En premier lieu, celui de retenir un scénario modérément coûteux, en prévoyant une enveloppe de 8 milliards de francs (environ 6,9 milliards d'euros) pour la défense de l'espace aérien, c'est-à-dire l'acquisition d'appareils et d'un système de défense sol-air. Le budget des armées sera augmenté de 1,4% par an dès 2021 pour faire face aux besoins de financement additionnels. La Confédération estime que tout ou partie de ses 30 F/A-18 pourront être engagés jusqu'à 2030. Les 53 F-5 Tiger, dont moins de la moitié vole encore, sont d'ores et déjà obsolètes. Quant au système de défense sol-air, il ne pourra être maintenu au-delà de 2025.

Un choix en 2020

C'est le Département de la défense qui a été chargé, d'ici février prochain, d'établir plusieurs projets en proposant un arrêté de planification, une révision de la loi sur l'armée, la voie habituelle du message sur l'armée, "ou d'autres possibilités". Sur la partie avions de combat, le Département devra consulter en 2018 Airbus, Boeing, Dassault Aviation, Lockheed-Martin et Saab. "Après un éventuel référendum, le Conseil fédéral sera en mesure de faire, probablement en 2020, son choix sur le type d'avion de combat", explique l'exécutif suisse, pour une livraison d'appareils programmée à partir de 2025. L'évaluation et l'acquisition d'un système de défense sol-air à longue portée se feront parallèlement, mais la Confédération n'a pas nommément cité les prestataires qui seront consultés. On peut imaginer que des spécialistes reconnus de la défense antiaérienne comme Thales seront sur les rangs.

Le remplacement des appareils de combat suisses traîne en longueur depuis plusieurs années. Initialement, la Suisse avait retenu le Gripen dans le cadre d'un contrat de 3,1 MdsCHF pour 22 avions, mais une votation de mai 2014 avait sonné le glas des espoirs de l'industriel suédois. Le Rafale, qui avait été retoqué, avait cependant obtenu les meilleures notes d'évaluation sur les critères opérationnels. Mais Berne avait à l'époque été rebuté par son prix. Le jet polyvalent de Dassault va donc à nouveau rentrer en compétition avec ses "meilleurs ennemis", le Gripen suédois, l'Eurofighter européen et les F-35 et F/A-18 Super Hornet américains.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

CS a des objectifs de croissance ambitieux dans l'industrie spatiale en Europe. Moltek serait un complément idéal aux activités de CS Space...

Publié le 10/12/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 10 décembre 2018 Albioma cède son activité de méthanisation en France à Evergaz   Biométhanisation Partenaires, société…

Publié le 10/12/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 10/12/2018

Global Ecopower a affiché des résultats semestriels en progression. Ainsi, le groupe a fait état d’un résultat net, part du groupe de 2,024 millions d'euros au premier semestre, contre -0,659…

Publié le 10/12/2018

Compagnie des Alpes vient de lever le voile sur ses résultats 2107/2018. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié un résultat net part du groupe en hausse de plus…