5 317.37 PTS
+0.15 %
5 334.5
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 256.95
+0.13 %
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
21 892.78
+0.72 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le Rafale et l'Eurofighter à nouveau en piste en Suisse

| Boursier | 453 | Aucun vote sur cette news

La Confédération va relancer un appel d'offres en consultant les cinq principaux acteurs occidentaux...

Le Rafale et l'Eurofighter à nouveau en piste en Suisse
Credits Dassault Aviation

Le feuilleton du remplacement des F/A-18 de l'armée suisse se poursuit. Le Conseil fédéral, dans sa séance du 8 novembre, a adopté un certain nombre de décisions de principe concernant l'achat de nouveaux jets de combat. En premier lieu, celui de retenir un scénario modérément coûteux, en prévoyant une enveloppe de 8 milliards de francs (environ 6,9 milliards d'euros) pour la défense de l'espace aérien, c'est-à-dire l'acquisition d'appareils et d'un système de défense sol-air. Le budget des armées sera augmenté de 1,4% par an dès 2021 pour faire face aux besoins de financement additionnels. La Confédération estime que tout ou partie de ses 30 F/A-18 pourront être engagés jusqu'à 2030. Les 53 F-5 Tiger, dont moins de la moitié vole encore, sont d'ores et déjà obsolètes. Quant au système de défense sol-air, il ne pourra être maintenu au-delà de 2025.

Un choix en 2020

C'est le Département de la défense qui a été chargé, d'ici février prochain, d'établir plusieurs projets en proposant un arrêté de planification, une révision de la loi sur l'armée, la voie habituelle du message sur l'armée, "ou d'autres possibilités". Sur la partie avions de combat, le Département devra consulter en 2018 Airbus, Boeing, Dassault Aviation, Lockheed-Martin et Saab. "Après un éventuel référendum, le Conseil fédéral sera en mesure de faire, probablement en 2020, son choix sur le type d'avion de combat", explique l'exécutif suisse, pour une livraison d'appareils programmée à partir de 2025. L'évaluation et l'acquisition d'un système de défense sol-air à longue portée se feront parallèlement, mais la Confédération n'a pas nommément cité les prestataires qui seront consultés. On peut imaginer que des spécialistes reconnus de la défense antiaérienne comme Thales seront sur les rangs.

Le remplacement des appareils de combat suisses traîne en longueur depuis plusieurs années. Initialement, la Suisse avait retenu le Gripen dans le cadre d'un contrat de 3,1 MdsCHF pour 22 avions, mais une votation de mai 2014 avait sonné le glas des espoirs de l'industriel suédois. Le Rafale, qui avait été retoqué, avait cependant obtenu les meilleures notes d'évaluation sur les critères opérationnels. Mais Berne avait à l'époque été rebuté par son prix. Le jet polyvalent de Dassault va donc à nouveau rentrer en compétition avec ses "meilleurs ennemis", le Gripen suédois, l'Eurofighter européen et les F-35 et F/A-18 Super Hornet américains.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 23/02/2018

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Énergie Systèmes, a conclu un accord en vue d’acquérir 51 % du groupe Kropman, basé à Nimègue, aux Pays-Bas, spécialisé dans les domaines multi…

Publié le 23/02/2018

AXA a annoncé avoir publié au Bulletin des annonces légales obligatoires les résolutions que le Conseil d'administration soumettra à la prochaine Assemblée générale annuelle des actionnaires,…

Publié le 23/02/2018

BLEECKER   Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 20.787.356,70 EUR 39, Avenue George V - PARIS (75008) 572 920 650 RCS PARIS       Paris, le 23…

Publié le 23/02/2018

Natixis soumettra au vote de ses actionnaires, le 23 mai, le versement d'un dividende ordinaire, payé en numéraire, de 0,37 euro par action, au titre de l'année fiscale 2017. Le dividende sera…

CONTENUS SPONSORISÉS