En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 363.79 PTS
-
5 368.5
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 309.93
+0.00 %
DAX PTS
12 157.67
-
Dowjones PTS
26 246.96
+0.71 %
7 494.40
+0.00 %
1.168
+0.13 %

Le Qatar ouvre une enquête sur une éventuelle manipulation de sa devise

| Boursier | 287 | Aucun vote sur cette news

Le Qatar a annoncé le lancement d'une enquête afin d'étudier une éventuelle manipulation de ses marchés de devises, de titres et de produits dérivés...

Le Qatar ouvre une enquête sur une éventuelle manipulation de sa devise
Credits reuteurs

Le Qatar a annoncé le lancement d'une enquête afin d'étudier une éventuelle manipulation de ses marchés de devises, de titres et de produits dérivés. La Banque centrale de l'émirat a recruté le cabinet d'avocats Paul, Weiss, Rifkind, Wharton&Garrison LLP pour mener cette enquête.

Le gouverneur de la Banque centrale du Qatar, Sheikh Abdulla Bin Saoud Al-Thani, affirme dans un communiqué : "Nous savons que les pays bloqueurs et leurs agents tentent de manipuler et de miner notre monnaie, nos titres et nos produits dérivés, dans le cadre d'une stratégie coordonnée visant à nuire à l'économie du Qatar. Nous ne resterons pas les bras croisés pendant que notre pays est attaqué de cette manière... Tant que le blocus illégal ne sera pas levé, la Banque centrale du Qatar veillera à ce que notre secteur financier et notre économie restent solides et stables malgré les actions illégales des bloqueurs".

L'Arabie Saoudite et plusieurs autres pays arabes ont décidé de couper début juin tous liens politiques et commerciaux avec Doha, accusant le Qatar de financer des groupes terroristes. Le boycott a provoqué le retrait de milliards de dollars de dépôts des banques qataries, la perturbation des routes maritimes vers le Qatar et du commerce extérieur de l'émirat.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/09/2018

Peu inquiétée par l'annonce de nouveaux droits de douane américains sur des produits importés de Chine et des représailles chinoises qui ont suivi, la Bourse de Paris a repris le sens de la…

Publié le 19/09/2018

Le CAC40 va-t-il parvenir à aller chercher les 5...

Publié le 19/09/2018

  Bruxelles, le mercredi 19 septembre 2018, 08h30  CEST --- Conformément à la législation et réglementation en matière de transparence financière…

Publié le 19/09/2018

IDI publie un ANR au 30/06/2018 en hausse de 6,25%...

Publié le 19/09/2018

L'EUR/USD reste orienté à la hausse