En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 100.51 PTS
-0.18 %
6 099.00
-0.18 %
SBF 120 PTS
4 822.60
-0.21 %
DAX PTS
13 771.71
-0.13 %
Dow Jones PTS
29 348.03
+0.4 %
9 718.73
+0. %

Le pétrole recule encore, le secteur sous pression

| Boursier | 575 | 4 par 1 internautes

Outre le luxe et le tourisme, le secteur pétrolier est également une des principales victimes de la propagation du coronavirus en Chine...

Le pétrole recule encore, le secteur sous pression
Credits Reuters

Outre le luxe et le tourisme, le secteur pétrolier est également une des principales victimes de la propagation du coronavirus en Chine. Les investisseurs craignent en effet que l'épidémie n'entraîne une baisse de la demande de brut de la part de la deuxième puissance mondiale, alors que le marché souffre déjà d'une offre excédentaire de pétrole. Résultat, le baril de Brent de la mer du Nord perd encore 1% à 57,9 dollars ce mardi, alignant une sixième séance consécutive de repli. Le WTI redonne de son côté 0,8% à 52,8$, au plus bas depuis octobre dernier.

Le pétrole est en baisse car les investisseurs vendent leurs positions par crainte que le virus ne se propage beaucoup plus rapidement que prévu, mais pour l'instant les prix résistent à un effondrement plus profond, affirme Will Sungchil Yun à 'Bloomberg'. L'analyste chez VI Investment estime toutefois qu'une accélération baissière pourrait avoir lieu si le WTI tombe en dessous de 50 dollars. L'impact sur la consommation d'or noir et la croissance économique pourrait être pire que celui du SRAS en 2003, la Chine et l'Asie représentant désormais des parts plus importantes de l'économie mondiale.

Amarpreet Singh, analyste pétrolier chez Barclays Capital, affirme pour sa part que si le trafic aérien en Chine diminue de moitié au cours du premier trimestre, cela entraînerait probablement une baisse de 300.000 barils par jour de la demande chinoise de kérosène. Le déclin du transport routier sera probablement moins spectaculaire que par le passé, mais il restera significatif. Bien qu'il reste à voir à quelle vitesse la propagation du virus sera contenue, l'expérience de l'épidémie de SRAS de 2003 suggère que les inquiétudes concernant la demande sont probablement exagérées, souligne toutefois le spécialiste. Si l'érosion de la demande est plus aiguë, Amarpreet Singh attend des producteurs de l'OPEP+, qui ont récemment adopté une approche plus agressive pour équilibrer le marché, qu'ils prennent des mesures supplémentaires pour maintenir les cours.

L'Arabie saoudite a indiqué qu'elle suivait la situation de près mais s'attend pour le moment à un impact très limité sur la demande mondiale.

A Paris, TechnipFMC abandonne encore 2,4%, portant ses pertes à plus de 11% sur cinq séances. Total (-0,5%), CGG (-0,9%) ou encore Maurel et Prom (-1,9%) font aussi grise mine.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/02/2020

ACCORLe groupe hôtelier publiera ses résultats annuelsAIR FRANCE-KLMLe groupe aérien publiera (avant Bourse) ses résultats annuelsAXALe groupe d'assurance publiera (avant Bourse) ses résultats…

Publié le 19/02/2020

Le groupe CGG communiquera ses résultats du quatrième trimestre 2019, avant l'ouverture de la bourse de Paris, le vendredi 6 mars 2020...

Publié le 18/02/2020

CGG recule de 1% à 2,96 euros ce mardi, alors que la société a annoncé ce jour avoir finalisé l'arrêt définitif de son activité d'acquisition de...

Publié le 18/02/2020

GTT a reçu deux commandes des chantiers navals coréens, l'une de la part de Hyundai Samho Heavy Industries (HSHI) et l'autre de Hyundai Heavy Industries (HHI) pour la conception des cuves de deux…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2020

Tous les contenus gratuits YouTube disponibles dès le 25 févrierOrange, en partenariat avec Google, lance le service YouTube sur la TV d'Orange pour...

Publié le 20/02/2020

JCDecaux a annoncé, dans un communiqué, avoir déployé avec succès 2 500 nouveaux Vélo'v hybrides sur le territoire de la Métropole de Lyon dans la nuit du 19 au 20 février 2020. Les habitants…

Publié le 20/02/2020

Avis Budget flambe avant bourse à Wall Street...

Publié le 20/02/2020

Partenaire de référence de Dassault Systèmes depuis plus de 30 ans, le groupe Visiativ confirme sa positionde leader mondial parmi les intégrateurs...

Publié le 20/02/2020

Aucune discussion avec Alitalia et Latam...