5 271.83 PTS
-0.18 %
5 265.5
-0.24 %
SBF 120 PTS
4 221.03
-0.25 %
DAX PTS
12 412.16
-0.32 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
22 149.21
+1.97 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le PDG des casinos Wynn contraint à la démission après des révélations

| Boursier | 71 | Aucun vote sur cette news

Des dizaines de témoignages visent les comportements déplacés de Steve Wynn...

Le PDG des casinos Wynn contraint à la démission après des révélations
Credits Reuters

Steve Wynn, un magnat américain des casinos, a démissionné de son poste de CEO de Wynn Resorts, la société qu'il a fondée à Las Vegas, après un article du 'Wall Street Journal' évoquant un comportement déplacé avec ses collaboratrices. L'ex-dirigeant de 76 ans, cité dans le communiqué diffusé par le conseil d'administration de son groupe, estime s'être retrouvé ces dernières semaines "au coeur d'une avalanche de mauvaise publicité", susceptible de nuire à sa capacité à diriger les opérations. Il a salué son successeur, Matt Maddox.

Wynn a démenti les accusations du 'WSJ', en estimant notamment que son ex-femme cherchait à manipuler l'opinion dans le cadre d'une procédure de divorce en cours. Le journal américain des affaires a recueilli de nombreux témoignages sur le comportement sexuellement agressif du dirigeant avec ses collaboratrices. Il évoque aussi quelques affaires troubles comme un versement de 7,5 millions de dollars à une de ses anciennes employées qui l'accusait de l'avoir violée, en échange de son silence.

Le conseil d'administration de Wynn passe totalement sous silence les questions soulevées par le 'WSJ' avec un discours à la gloire de son fondateur, lequel a "créé le Las Vegas moderne". "Plus de 40% de tous les responsables de Wynn Las Vegas sont des femmes, le taux le plus élevé de l'industrie du jeu", souligne par ailleurs le communiqué : on voit à peu près où le conseil veut en venir, mais cela n'a pas vraiment de rapport avec les accusations formulées contre son désormais ex-CEO et président.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2018

Le groupe émet 600 ME à 10 ans...

Publié le 19/02/2018

Le titre flirte avec les 10 euros, au plus bas depuis mai 2017...

Publié le 19/02/2018

Bombardier Transport (groupe Bombardier) a reçu une commande de 9 trains Regio 2N à deux niveaux (72 voitures) de SNCF Mobilités pour le compte d’Île-de-France Mobilités. Cette levée…

Publié le 19/02/2018

Du volume en séance...

Publié le 19/02/2018

Lundi 19 février 2018EURONEXTL'opérateur boursier paneuropéen diffusera ses résultats annuels avant l'ouverture de la séance.SOPRA STERIALa SSII détaillera ses résultats annuels avant…

CONTENUS SPONSORISÉS