5 399.45 PTS
-
5 385.5
-0.77 %
SBF 120 PTS
4 304.48
-0.47 %
DAX PTS
13 125.64
-0.44 %
Dowjones PTS
24 585.43
+0.33 %
6 394.67
+0.17 %
Nikkei PTS
22 761.95
+0.02 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le Crédit Agricole s'intéresse à la Commerzbank

| Boursier | 415 | Aucun vote sur cette news

Le patron de la banque française a annoncé qu'il est prêt à étudier le dossier, dans une interview au 'Handelsblatt'...

Le Crédit Agricole s'intéresse à la Commerzbank
Credits Reuters

Le marché bancaire allemand est assez compliqué, c'est de notoriété publique. Pourtant, les établissements français sont tentés. Comme BNP Paribas, le Crédit Agricole est intéressé par la Commerzbank. Dimanche dans le 'Handelsblatt', le patron de la banque verte, Philippe Brassac, a joué cartes sur table : en tant que banque majeure de la zone euro, le Crédit Agricole se doit d'examiner le dossier. Le dirigeant est prêt à dévier de la stratégie actuelle, fondée sur la croissance organique, si une opportunité à ne pas rater se présente. C'est ce qu'il a fait en rachetant il y a quelques jours trois petites caisses d'épargne italiennes pour 130 ME.

La Commerzbank, dont Berlin détient une part du capital depuis le sauvetage de la banque lors de la crise financière, pèse actuellement 14,5 milliards d'euros en bourse. BNP Paribas affiche 85,4 MdsE et Crédit Agricole 44,16 MdsE (pour Crédit Agricole SA, Groupe Crédit Agricole dans son ensemble n'étant pas coté). Les deux françaises ne sont pas les seules prétendantes potentielles, puisque le nom d'Unicredit est aussi régulièrement cité depuis plusieurs mois. Mais la Chancellerie privilégierait, dit-on, une solution française en cas de changement de contrôle, car l'Allemagne nourrit toujours une certaine méfiance vis-à-vis de l'économie italienne en général et de ses banques en particulier. Le gouvernement allemand avait cependant démenti en septembre vouloir privilégier une banque hexagonale en cas de cession des 15% de Commerzbank qu'il contrôle.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2017

Question de culture d'entreprise. L'offre ne répond pas aux intérêts de la société, ses métiers, ses employés, ses actionnaires et autres parties prenantes...

Publié le 13/12/2017

"Nous avons désormais les moyens financiers nécessaires à la poursuite de notre plan stratégique"...

Publié le 13/12/2017

Stef se situe à la 3e place des entreprises ayant le pourcentage d'actionnariat salarié le plus élevé...

Publié le 13/12/2017

Le Groupe maintient son objectif de génération de free cash-flows positifs et récurrents à la clôture de mars 2019...

Publié le 13/12/2017

A l'occasion du 30e anniversaire du premier film Predator, Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands intègre aussi du contenu exclusif...

CONTENUS SPONSORISÉS