En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 305.22 PTS
-1.82 %
5 304.50
-1.82 %
SBF 120 PTS
4 258.26
-1.66 %
DAX PTS
12 163.01
-1.58 %
Dowjones PTS
25 162.41
-0.54 %
7 354.66
-1.24 %
1.135
+0.06 %

Le Conseil d'Etat confirme l'annulation d'un contrat entre JCDecaux et la ville de Paris

| Boursier | 292 | Aucun vote sur cette news

Mauvaise nouvelle pour JCDecaux et la ville de Paris...

Le Conseil d'Etat confirme l'annulation d'un contrat entre JCDecaux et la ville de Paris
Credits JCDecaux

Mauvaise nouvelle pour JCDecaux et la ville de Paris. Le Conseil d'Etat a confirmé l'annulation de l'attribution d'un contrat provisoire passé au groupe JCDecaux pour l'exploitation du mobilier urbain de la Ville de Paris. La Ville et Somupi, filiale de JCDecaux, avaient formé des pourvois après l'annulation de cette attribution en référé par le tribunal administratif de Paris le 5 décembre 2017.

"Par la décision de ce jour, le Conseil d'Etat rejette les pourvois formés par la Ville de Paris et la Somupi contre ces ordonnances", écrit le Conseil d'Etat. "ll indique qu'une personne publique peut lorsque l'exige un motif d'intérêt général tenant à la continuité du service public s'exonérer, à titre provisoire et selon certaines modalités, des règles de publicité et de mise en concurrence pour la conclusion d'une concession de service en cas d'urgence résultant de l'impossibilité dans laquelle elle se trouve, indépendamment de sa volonté, de continuer à faire assurer le service par son cocontractant ou de l'assurer elle-même. En l'espèce, le Conseil d'État estime notamment que compte-tenu de la grande diversité des moyens de communication, par voie électronique ou sous la forme d'affichage ou de magazines, dont dispose la ville de Paris, ceux-ci sont suffisants pour assurer la continuité du service public de l'information municipale en cas d'interruption du service d'exploitation du mobilier urbain d'information".

La collectivité avait remis en jeu ce contrat dans le cadre d'une procédure qui avait abouti à la désignation de Somupi. Attaquée par les concurrents Clear Channel France et Exterion Media France, la procédure avait été annulée le 21 avril 2017, ce que le Conseil d'Etat avait confirmé en septembre. La Ville avait alors reconduit JCDecaux à titre provisoire, ce que les deux concurrents ont à nouveau contesté.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/08/2018

                                                          INSTITUT REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DE LA REGION NORD…

Publié le 15/08/2018

WISeKey Cybersécurité enregistre une croissance de plus de 60 % par rapport à la même période l'année dernière en raison d'un nombre croissant d'entreprises…

Publié le 15/08/2018

Intel perd 1,82% à Wall Street après avoir révélé que de nouvelles failles de sécurité ont été découvertes qui pourraient toucher ses processeurs. Sous le nom de code de L1 Terminal Fault…

Publié le 15/08/2018

En outre, le FCP renforce la position sur Econocom