En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 154.58 PTS
-1.57 %
4 122.50
-2.28 %
SBF 120 PTS
3 262.43
-1.67 %
DAX PTS
9 525.77
-0.47 %
Dow Jones PTS
20 878.41
-2.5 %
7 475.12
-2.1 %

Lagardère : pas de trêve coronavirus pour Amber Capital qui tente un putsch

| Boursier | 346 | Aucun vote sur cette news

Pas de trêve coronavirus pour Amber Capital qui lance une nouvelle offensive sur Lagardère! Le fonds activiste va demander un renouvellement...

Lagardère : pas de trêve coronavirus pour Amber Capital qui tente un putsch
Credits Reuters

Pas de trêve coronavirus pour Amber Capital, qui lance une nouvelle offensive sur Lagardère ! Le fonds activiste va demander un renouvellement total du conseil de surveillance lors de la prochaine assemblée générale du groupe prévue le 5 mai prochain. Amber critique depuis des années la gouvernance et la gestion de Lagardère, groupe en commandite.

A la Bourse de Paris, l'action Lagardère a fini jeudi sur un bond de 14% à 11,07 euros, après ces informations, dans un marché en progression plus modeste (+2,5% pour le CAC 40).

Le fonds, qui revendique la place de premier actionnaire devant le Qatar, avec 16,42% du capital, veut créer un contre-pouvoir face à l'indéboulonnable Arnaud Lagardere, gérant commandité. Pêle-mêle, Amber réclame, sous forme de résolutions en vue de la prochaine AG, l'abandon de la commandite, une simplification de la structure du groupe, la réduction des coûts de la holding ainsi qu'une révision de la politique de dividende.

Parmi les personnalités proposées par Amber aux postes d'administrateurs, on retrouve Brigitte Taittinger-Jouyet, ex-patronne des parfums Annick Goutal et administratrice de Suez et de Fnac-Darty, Enrico Letta, ancien président du Conseil italien, et Patrick Sayer, ex patron d'Eurazeo, et qu'Amber souhaite voir accéder à la tête du conseil.

Amber propose de conserver Nicolas Sarkozy, qui a l'oreille du Qatar, au conseil, ainsi que Guillaume Pepy. Lagardère avait annoncé le mois dernier l'entrée dans son conseil de surveillance de l'ancien chef de l'Etat.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/04/2020

Le groupe publiera son chiffre d'affaires du premier trimestre le 15 avril

Publié le 03/04/2020

Unibel a annoncé que, compte tenu des incertitudes résultant du contexte actuel lié au COVID-19, l'assemblée générale du 14 mai 2020 se tiendra au siège social, 2, Allée de Longchamp 92 150…

Publié le 03/04/2020

Dans son communiqué du 11 mars dernier, Transgène a initialement prévu une consommation nette de trésorerie de l'ordre de 25 millions d'euros pour 2020. Malgré les effets difficilement…

Publié le 03/04/2020

Transgene prévient qu'elle pourrait souffrir de dysfonctionnements dans la chaîne d'approvisionnement et d'expédition dont elle dépend

Publié le 03/04/2020

Le Crédit Agricole a adapté son dispositif d’accompagnement des clients aux particularités du marché des agriculteurs. Il intensifie ses actions pour accompagner ses clients exploitants…