Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 611.69 PTS
-1.22 %
5 595.00
-1.42 %
SBF 120 PTS
4 456.08
-1.11 %
DAX PTS
13 787.73
-1.44 %
Dow Jones PTS
30 814.26
-0.57 %
12 803.93
-0.73 %
1.207
0. %

LafargeHolcim recule après "l'échec" de l'opération philippine

| Boursier | 723 | Aucun vote sur cette news

LafargeHolcim ne cèdera pas ses activités aux Philippines...

LafargeHolcim recule après "l'échec" de l'opération philippine
Credits Lafarge / Gerber Ignus

LafargeHolcim ne cèdera pas ses activités aux Philippines. Du moins pas immédiatement. Le premier cimentier mondial avait annoncé en mai 2019 la cession de l'intégralité de sa participation de 85,7% dans sa filiale locale au groupe San Miguel Corporation dans le cadre de ses efforts de désendettement. Faute d'avoir reçu le feu vert de l'autorité philippine de la concurrence, le groupe franco-suisse ne pourra pas réaliser cette opération de 2,15 milliards de dollars.

Quid de la suite ?

"En tant que première entreprise de matériaux de construction du pays, Holcim Philippines exploite un réseau unique d'actifs de production et de distribution de Luzon à Mindanao, à proximité des centres urbains où les matériaux de construction sont les plus nécessaires. LafargeHolcim continuera à se concentrer sur le renforcement de son leadership aux Philippines, l'un des pays à plus forte croissance de la région Asie-Pacifique, en s'appuyant sur sa marque, sa précieuse clientèle et la fidélité de ses employés", explique le cimentier, qui ne précise pas s'il va chercher un nouvel acquéreur ou tenter de relancer l'opération avec San Miguel.

Le groupe, qui entend quitter un marché d'Asie du Sud-Est qualifié d'"hyper-compétitif" par le passé, a déjà cédé ses activités en Indonésie, en Malaisie et à Singapour.

Le marché est déçu

A contre-courant, le titre abandonne 1,8% à 37 euros à la suite de cette annonce. Davy ('surperformer') affirme que "l'effondrement de l'accord" est un "coup dur" pour le groupe, qui avait été "catégorique" jusqu'à il y a 10 jours, sur le fait que la transaction allait aboutir. L'échec de l'opération prive le groupe d'un produit en espèces de 1,84 milliard de francs suisses, qui aurait renforcé une position financière solide et aurait pu servir à des acquisitions opportunistes, souligne le courtier. Elle montre également la difficulté à vendre des actifs sur les marchés émergents...

Citi s'attendait de son côté à une réaction négative du marché étant donné la valorisation attrayante de l'opération. Mais le broker souligne aussi que l'impact sur l'entreprise devrait être minime à moyen terme puisque, selon ses estimations, les Philippines représentent environ 2% du chiffre d'affaires et de l'Ebitda de l'entreprise. Le groupe a un bilan solide et devrait rester en bonne position financière même sans les flux de trésorerie attendus de l'opération.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/01/2021

Sogeclair, concepteur et producteur de solutions innovantes à forte valeur ajoutée pour la mobilité, annonce avoir conclu l'opération d'entrée de...

Publié le 15/01/2021

L'Administrateur Provisoire, assisté de l'Administrateur Judiciaire ont arrêté les états financiers sociaux et consolidés du groupe EEM le 15 janvier...

Publié le 15/01/2021

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies infectieuses générant d'importants besoins médicaux, a annoncé aujourd'hui une...

Publié le 15/01/2021

A la suite de l'ordonnance de référé du 9 octobre 2020 et de l'arrêt de la Cour d'appel du 19 novembre 2020, ayant ordonné la suspension des effets de...

Publié le 15/01/2021

Valneva a annoncé une modification des termes de son accord de financement avec les fonds américains spécialisés dans le secteur de la santé Deerfield Management Company et OrbiMed. Compte tenu…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne