En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 373.55 PTS
-0.46 %
5 371.00
-0.46 %
SBF 120 PTS
4 301.36
-0.44 %
DAX PTS
12 539.09
-0.18 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
+0.00 %
1.170
-0.16 %

LafargeHolcim garde son petit déjeuner sur l'estomac

| Boursier | 241 | Aucun vote sur cette news

Le titre a souffert hier et peine à se redresser...

LafargeHolcim garde son petit déjeuner sur l'estomac
Credits Reuters

L'action LafargeHolcim peine à reprendre de la hauteur sur le marché parisien, après avoir chuté hier de 4,5% sur fond de commentaires prudents du directeur financier lors d'un petit-déjeuner organisé avec des analystes. C'est Berenberg qui a allumé la mèche hier en relatant que Ron Wirahadiraksa s'était montré plutôt frileux quant aux perspectives qu'il a distillées. "Mon sentiment dominant est que plusieurs commentaires du directeur financier étaient plutôt prudents concernant certains marchés clefs", écrit Eric Lemarié, de Bryan Garnier, dans une note à ses clients. Aux États-Unis par exemple, le troisième trimestre pourrait être contrarié la météorologie, tandis qu'en Europe, il faudra que les volumes continuent à progresser avant que des hauses de prix ne soient possibles. Les taux d'utilisation y sont encore faibles, et la situation au Royaume-Uni est obérée par le Brexit. Quant aux pays émergents, la situation est toujours mitigée. Pour autant, explique l'analyste, les objectifs n'ont pas été modifiés lors de cette rencontre, si bien qu'il s'en tient à ses anticipations en 2017.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2018

Navya révise à la baisse la fourchette indicative de prix de son introduction en Bourse (IPO). Ainsi, le spécialiste des véhicules autonomes donne dorénavant une fourchette comprise entre 7 et 9…

Publié le 23/07/2018

Atos (-7,35% à 114,10 euros) a opéré un sévère retournement à la baisse, affichant désormais de loin la plus forte baisse de l’indice CAC 40 à la suite de résultats semestriels décevants…

Publié le 23/07/2018

                                                               23…

Publié le 23/07/2018

Dans des volumes limités, Total Gabon met fin à trois séances de baisse ce lundi, en hausse de 3,7% à 141 euros...

Publié le 23/07/2018

Déclaration des transactions sur actions propres réalisées du 16 au 20 juillet 2018     Paris, le 23 juillet 2018     Présentation agrégée par jour et par…