5 399.45 PTS
-
5 385.5
-0.77 %
SBF 120 PTS
4 304.48
-0.47 %
DAX PTS
13 125.64
-0.44 %
Dowjones PTS
24 585.43
+0.33 %
6 394.67
+0.17 %
Nikkei PTS
22 761.95
+0.02 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La transition sera plus longue que prévu pour PSB Industries

| Boursier | 186 | 5 par 1 internautes

Le groupe ne compte renouer avec la dynamique qu'en 2019...

La transition sera plus longue que prévu pour PSB Industries
Credits Société PSB Industries

Le chiffre d'affaires publié pour le compte du troisième trimestre 2017 par PSB Industries est plutôt décevant, comme le démontre la réaction du marché, qui fait baisser le titre en séance en direction des 50 euros. Mais c'est aussi le discours du management qui pousse le marché à la prudence. Lors de la conférence téléphonique, il a fait preuve d'une grande prudence, comme le souligne Oddo BHF ce matin. Notamment en ce qui concerne les perspectives de retour à la croissance, qui semblent davantage pour 2019 que pour 2018. Le bureau d'études a d'ailleurs réduit ses anticipations pour l'exercice en cours est le suivant. "La visibilité très limitée et l'impact des réorganisations au sein des pôles luxe/beauté et santé/industrie appuie notre recommandation neutre sur le dossier", explique le spécialiste, qui a révisé en nette baisse, de 55 à 47 euros, son objectif de cours.

Hier, le groupe annécien, qui fait partie depuis plusieurs années des entreprises qui publient leurs revenus trimestriels le plus rapidement après leur date de clôture, a annoncé que son chiffre d'affaires sur neuf mois a atteint 285,6 ME en augmentation de +0,8% par rapport à 2016, mais en baisse de -1,1% en données constantes. Le retour à une croissance de 2,2% en comparable au troisième trimestre ne suffit pas à dérider les investisseurs. Si la division agroalimentaire/distribution a le vent en poupe, les autres pôles sont orientés à la baisse. "Après une période de transition limitant la performance de l'entreprise, le groupe devrait retrouver dès 2019 une dynamique de croissance de l'activité et de sa rentabilité", a-t-il fait savoir.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2017

Question de culture d'entreprise. L'offre ne répond pas aux intérêts de la société, ses métiers, ses employés, ses actionnaires et autres parties prenantes...

Publié le 13/12/2017

"Nous avons désormais les moyens financiers nécessaires à la poursuite de notre plan stratégique"...

Publié le 13/12/2017

Stef se situe à la 3e place des entreprises ayant le pourcentage d'actionnariat salarié le plus élevé...

Publié le 13/12/2017

Le Groupe maintient son objectif de génération de free cash-flows positifs et récurrents à la clôture de mars 2019...

Publié le 13/12/2017

A l'occasion du 30e anniversaire du premier film Predator, Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands intègre aussi du contenu exclusif...

CONTENUS SPONSORISÉS