5 317.37 PTS
+0.15 %
5 334.5
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 256.95
+0.13 %
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
21 892.78
+0.72 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La tension monte autour de CGG

| Boursier | 544 | Aucun vote sur cette news

Une assemblée générale cruciale se prépare en octobre. Les syndicats montent au créneau...

La tension monte autour de CGG
Credits CGG

La CFDT a demandé au gouvernement d'apporter son soutien au plan de restructuration de la dette de CGG, pour éviter une catastrophe sociale. Les semaines à venir seront cruciales pour le spécialiste français de la géophysique, qui doit faire voter à ses actionnaires en octobre un plan qui ne leur laissera que des miettes du capital. Faute d'investisseurs, le seul moyen de désintéresser les créanciers sera d'échanger leurs titres contre des actions, beaucoup d'actions puisque la taille de la dette est sans commune mesure avec la capitalisation de la société. Et encore, tous les créanciers n'étant pas logés à la même enseigne, certains d'entre eux ont décidé d'attaquer les parités retenues dans le plan.

Les salariés, eux, tremblent pour l'avenir de leur entreprise, qui n'a pas dégagé de bénéfices depuis trois ans et qui se heurtera inévitablement à un mur de dette si rien n'est fait, la faute à une politique de croissance agressive juste avant que le marché ne se retourne. Fin 2016, la société comptait 5.766 employés permanents, 1.511 de moins que fin 2015 (7.277), dont 43% en Europe. Fin 2013, les effectifs étaient montés jusqu'à 9.688 personnes.

L'Etat est actionnaire de CGG. Au 21 juin dernier, le concert composé par IFP Energies Nouvelles et Bpifrance Participations possédait 9,84% du capital et 11,28% des droits de vote. Bpifrance détient la majeure partie des titres (9,35% du capital et 10,80% des droits de vote), ce qui en fait le plus important actionnaire de CGG. La banque publique avait participé à la levée de fonds précédente du groupe en 2016 ainsi qu'à celle de 2012, après son entrée en capital en 2010 (il s'agissait alors du Fonds stratégique d'investissement). Les 9,35% de Bpifrance ne valent plus que 10,4 ME, alors qu'ils ont coûté depuis 2010 quelque 284 ME. Ces seuls chiffres résument l'un des enjeux du vote sur la restructuration : les actionnaires doivent accepter un plan qui diluera encore un peu plus des avoirs déjà considérablement réduits, sans quoi ils pourraient perdre la totalité de ce qu'il leur reste. Ce faisant, ils sauveraient aussi sans doute plusieurs milliers d'emplois.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 23/02/2018

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Énergie Systèmes, a conclu un accord en vue d’acquérir 51 % du groupe Kropman, basé à Nimègue, aux Pays-Bas, spécialisé dans les domaines multi…

Publié le 23/02/2018

AXA a annoncé avoir publié au Bulletin des annonces légales obligatoires les résolutions que le Conseil d'administration soumettra à la prochaine Assemblée générale annuelle des actionnaires,…

Publié le 23/02/2018

BLEECKER   Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 20.787.356,70 EUR 39, Avenue George V - PARIS (75008) 572 920 650 RCS PARIS       Paris, le 23…

Publié le 23/02/2018

Natixis soumettra au vote de ses actionnaires, le 23 mai, le versement d'un dividende ordinaire, payé en numéraire, de 0,37 euro par action, au titre de l'année fiscale 2017. Le dividende sera…

CONTENUS SPONSORISÉS