5 501.88 PTS
-
5 514.00
-0.15 %
SBF 120 PTS
4 405.23
-
DAX PTS
13 010.55
-0.74 %
Dowjones PTS
25 090.48
-0.34 %
7 255.76
-0.33 %
Nikkei PTS
22 794.60
-0.25 %

La spéculation se tasse sur CGG, Portzamparc prend acte de la hausse

| Boursier | 324 | Aucun vote sur cette news

Le titre a bondi de 75% en quelques jours. Il est temps de faire une pause...

La spéculation se tasse sur CGG, Portzamparc prend acte de la hausse
Credits CGG

CGG consolide pour la seconde séance consécutive à la Bourse de Paris, en retrait 3% juste sous les 5 euros, après avoir déjà cédé plus de 8% la veille. Auparavant, une fièvre haussière s'était emparée du titre, qui a évolué entre 2,92 euros au plus bas le 22 août en séance et 6,27 euros en pleine spéculation le 25 août. Portzamparc a choisi la raison ce matin en abaissant de conserver à vendre sa recommandation, alors que son objectif de cours de 4,30 euros a été allègrement dépassé. Le bureau d'études ne croit pas à la rumeur d'un rachat par Sinopec, compte tenu de l'état d'avancement de la restructuration, des intérêts stratégiques en jeu pour l'Etat français et de l'origine des fuites (Twitter). Rappelons qu'aucune source n'est venue corroborer l'intérêt de Sinopec, même si certains tweets ont été abondamment relayés, notamment des messages en chinois dont la crédibilité pouvait facilement être mise en doute en utilisant un simple traducteur automatique.

Portzamparc estime que les fondamentaux du marché restent très compliqués et que la visibilité très faible. Le démarrage de la campagne brésilienne, annoncé ce matin, est à classer au chapitre des informations plus traditionnelles mais positives, puisque le multi-clients avait permis à CGG de publier de bonnes performances récemment en matière de revenus.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/06/2018

Le contrat de Délégation de service public prévoit dans cette situation le paiement des pertes supportées par le concessionnaire soit 150 ME à fin 2017...

Publié le 15/06/2018

De nouveaux administrateurs...

Publié le 15/06/2018

Retour d'assemblée générale ABC arbitrage...

Publié le 15/06/2018

Le géants des concessions et du BTP aurait d'ores et déjà contacté des investisseurs en vue de la privatisation d'ADP, selon des sources citées par l'agence 'Reuters'.

Publié le 15/06/2018

Le prix d'émission des actions nouvelles a été fixé à 108,58 euros...