En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 344.93 PTS
-0.08 %
5 350.5
+0.08 %
SBF 120 PTS
4 288.07
-0.06 %
DAX PTS
12 210.55
-0.22 %
Dowjones PTS
25 669.32
+0.43 %
7 377.54
+0.04 %
1.144
+0.00 %

La fusion Thales / Gemalto soumise à une enquête poussée de la Commission européenne ?

| Boursier | 168 | Aucun vote sur cette news

La CE entendrait ouvrir une enquête approfondie sur l'offre d'acquisition de Thales sur Gemalto pour 4,8 milliards d'euros

La fusion Thales / Gemalto soumise à une enquête poussée de la Commission européenne ?
Credits Photopointcom ©THALES

La Commission européenne, autorité locale de concurrence, entendrait ouvrir une enquête approfondie sur l'offre d'acquisition de Thales sur Gemalto pour 4,8 milliards d'euros. C'est du moins ce que croit savoir ce jour l'agence 'Reuters', citant deux sources ayant connaissance de la question. Cette enquête à grande échelle doit déterminer si l'offre du colosse français de l'aéronautique et de la défense Thales sur le géant franco-néerlandais Gemalto, est susceptible de nuire à la concurrence. Le mouvement de la Commission interviendrait après que Thales eut refusé d'offrir des concessions afin de répondre aux inquiétudes sur de potentiels chevauchements entre les activités des deux groupes. Le dernier délai pour offrir de telles concessions était le 16 juillet.

Quoi qu'il en soit, il faudra patienter, au maximum jusqu'au 23 juillet pour connaitre la position de la Commission européenne sur le projet d'acquisition de Gemalto par Thales. Thales espére boucler cette opération au second semestre. Le groupe avait sollicité l'autorisation du régulateur le 18 juin, selon un document figurant sur le site de l'exécutif européen. La Commission peut autoriser cette OPA avec ou sans conditions ou ouvrir une enquête approfondie de quatre mois si elle a des doutes.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/08/2018

Sur la semaine, le marché parisien abandonne 1,3%

Publié le 17/08/2018

A 08h00 en Allemagne
Indice des prix à la production de juillet.
source : AOF

Publié le 17/08/2018

Pendant ce temps, la SEC poursuivrait ses investigations

Publié le 17/08/2018

Communiqué de presse                                 Tours-en-Savoie, le 17 août 2018   Transfert du contrat de liquidité TIVOLY   TIVOLY…

Publié le 17/08/2018

Fox21 acquiert les droits d'adaptation du jeu vidéo à succès Vampyr, développé et coproduit par Dontnod Entertainment et édité par Focus Home Interactive, pour la production d'une série…