En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 896.92 PTS
-0.26 %
4 891.0
-0.21 %
SBF 120 PTS
3 892.27
-0.24 %
DAX PTS
10 924.70
-0.04 %
Dowjones PTS
24 590.13
+0.26 %
6 766.04
+0.03 %
1.136
-0.08 %

La Française de l'Energie : hausse des réserves certifiées de gaz dans les Hauts-de-France

| Boursier | 249 | Aucun vote sur cette news

Objectifs 2020 confirmés sur cette zone

La Française de l'Energie : hausse des réserves certifiées de gaz dans les Hauts-de-France

La Française de l'Energie (LFDE) vient de recevoir de DMT, le principal organisme européen de certification des ressources et réserves de gaz de mines, la nouvelle certification de ses réserves de gaz dans les Hauts-de-France.

Véritables actifs tangibles du Groupe, les réserves 2P ont ainsi augmenté de près de 43% en l'espace d'un an pour s'inscrire à 9,2 milliards de m3 de gaz. Cette augmentation de la valeur bilantielle de La Française de l'Énergie se réalise alors même que la société a produit en parallèle plus de 45 millions de m3 de gaz au cours du dernier exercice.

Cet audit des réserves de gaz présent dans les galeries minières confirme l'important potentiel de chiffre d'affaires à réaliser pour le Groupe et démontre qu'il dispose d'un réservoir renouvelable se rechargeant naturellement grâce à la désorption continue des charbons.

Ces réserves actualisées viennent s'ajouter au volume de gaz déjà certifié en 2016 en Moselle totalisant ainsi 272 milliards de m3 de gaz et représentant l'équivalent de plus de 6 années de consommation française. La facture annuelle de consommation de gaz de la France s'élève à près de 10 milliards d'euros.

LFDE a déjà démontré sa capacité à transformer ses actifs tangibles en source de profit au travers sa production de gaz actuelle et va continuer son déploiement dans les Hauts-de-France avec le lancement de la deuxième phase de son projet de valorisation du gaz de mine sous forme de gaz, électricité verte et chaleur.

Confiant dans le développement de ses activités dans les Hauts-de-France, le Groupe confirme son objectif sur cette zone d'un CA supérieur à 15 ME pour un EBITDA de 50% à horizon 2020 pour cette activité.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Onxeo examine toutes les voies de recours et de négociation possibles...

Publié le 13/12/2018

Le Conseil d'administration d'ARTEA (Code ISIN : FR0012185536/ Mnémonique : ARTE), réuni le 20 novembre 2018, a décidé la mise en oeuvre du programme de rachat…

Publié le 13/12/2018

Ivry, 13 décembre 2018   Information réglementée PUBLICATION DU NOMBRE D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL ET DU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE…

Publié le 13/12/2018

Au premier semestre, clos fin septembre, EuropaCorp a essuyé une perte nette, part du groupe de 88,9 millions d’euros contre - 70,6 millions d’euros, un an plus tôt. Le groupe a enregistré des…

Publié le 13/12/2018

Depuis le dernier trimestre 2017, début du partenariat entre le spécialiste du marketing point de vente MEDIA 6 et Lucibel, la collaboration entre les...