En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 363.79 PTS
+0.28 %
5 372.0
+0.45 %
SBF 120 PTS
4 309.93
+0.31 %
DAX PTS
12 157.67
+0.51 %
Dowjones PTS
26 257.94
+0.75 %
7 497.80
+0.85 %
1.167
-0.15 %

La dette d'Areva proche de la catégorie C

| Boursier | 498 | Aucun vote sur cette news

S&P abaisse la notation crédit, et menace de continuer...

La dette d'Areva proche de la catégorie C
Credits Reuters

Standard & Poor's a réduit de deux crans, de "B+" à "B-", la notation crédit d'Areva, qui pourrait encore être abaissée puisque la dette est placée sous surveillance avec implications négatives. L'agence s'alarme du risque croissant de liquidité qui pèse sur la structure compte tenu de l'arbitrage en cours avec TVO, qui implique des milliards d'euros. Dans le cadre, la contribution future de l'Etat français pour se réduire compte tenu des fonds déjà injectés lors de l'augmentation de capital et de la réglementation européenne en matière d'aides publiques.

Une fois qu'Areva NP aura été vendu à EDF et que la ligne de crédit revolving de 1,25 MdE aura été remboursée (janvier 2018), Areva n'aura plus de dette et sa restructuration financière sera peu ou prou achevée. S&P estime que son ultime mission, mener à bien le chantier de l'EPR Olkiluoto 3 en Finlande, coûtera encore quelques centaines de millions d'euros d'ici la fin 2018, mais que la société pourrait y faire face, ainsi qu'aux garanties post-fin de chantier sur ce projet et sur d'autres dossiers. Areva, qui deviendra une coquille vide au niveau opérationnel, possède en outre 40% de NewCo, la nouvelle société qui a récupéré les anciens actifs du cycle du combustible nucléaire. Elle pourrait au besoin monétiser sa détention pour obtenir des fonds additionnels. La surveillance négative exercée sur la note repose sur le risque lié au litige TVO et l'incertitude sur la date de finalisation de la vente d'Areva NP à EDF, qui pourrait compromettre le remboursement du crédit revolving début 2018.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/09/2018

Selon le 'Financial Times', l'investisseur activiste CIAM a écrit à la direction de Scor pour lui reprocher son rejet de l'offre de rachat soumise en août par l'assureur Covéa.

Publié le 18/09/2018

DÉCLARATION DE TRANSACTIONS SUR ACTIONS PROPRES RÉALISÉES DU 10 AU 14 SEPTEMBRE 2018   Présentation agrégée par jour et par…

Publié le 18/09/2018

Le projet de retrait de la cote de Tesla, finalement avorté fin août, a déclenché une enquête judiciaire aux Etats-Unis, selon l'agence 'Bloomberg'. En cause, la communication erratique d'Elon…

Publié le 18/09/2018

Vinci a annoncé le succès d’une émission obligataire de 1,750 milliard d’euros, répartis entre une souche de 0,75 milliard d’euros à échéance septembre 2025, assortie d’un coupon de…

Publié le 18/09/2018

PARIS-LA DEFENSE (FRANCE), 18 septembre 2018 - Le Conseil de surveillance de Tarkett a décidé de nommer Fabrice Barthélemy en qualité de Président du Directoire de Tarkett par…