5 497.80 PTS
-0.29 %
5 501.0
-0.23 %
SBF 120 PTS
4 395.27
-0.24 %
DAX PTS
13 222.96
-0.18 %
Dowjones PTS
25 792.86
-0.04 %
6 737.14
+0.00 %
Nikkei PTS
23 868.34
-0.35 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La débâcle continue sur l'EPR Areva d'Olkiluoto 3

| Boursier | 354 | Aucun vote sur cette news

Le projet est retardé de cinq mois supplémentaire. Le retard atteint 10 ans...

La débâcle continue sur l'EPR Areva d'Olkiluoto 3
Credits Reuters

L'énergéticien finlandais TVO devra attendre jusqu'au mois de mai 2019 pour que l'EPR d'Olkiluoto 3 affiche une production électrique régulière, alors que le calendrier précédent évoquait la fin 2018. Le groupe se dit une fois de plus extrêmement déçu de cet énième retard. Le consortium Areva-Siemens, qui bâtit le réacteur, a averti son client que le raccordement aura lieu en décembre 2018 et que l'unité ne produira de façon stable que cinq mois plus tard. TVO rappelle que l'EPR d'Olkiluoto 3 aurait dû commencer à produire au printemps 2009. Le cap des dix ans de retard serait donc atteint.

EDF a pour sa part confirmé ce matin que le réacteur de son propre EPR, à Flamanville, démarrera au 4ème trimestre 2018. Il aurait dû être mis en service six ans plus tôt, pour un prix trois fois inférieur au budget désormais anticipé, 10,5 MdsE. Le groupe français, qui doit récupérer la branche réacteurs d'Areva, Areva NP, a négocié d'être immunisé des conséquences du désastreux chantier d'Olkiluoto 3 en Finlande. TVO craint de son côté que le démantèlement d'Areva et l'inclusion du passif d'Olkiluoto 3 dans une structure gérée en extinction ne compromette la fin de son chantier, par manque de moyens humains et financiers. Des actions en justice sont en cours entre le client et son fournisseur, qui se rejettent mutuellement la faute du retard accumulé.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2018

Le dépassement de la zone de polarité à 1300 dollars signale la reprise de la dynamique haussière de long terme qui plaide dans un premier temps pour un retour sur le point haut de 2017.…

Publié le 17/01/2018

Volkswagen Group dévoile aujourd’hui des chiffres de ventes atteignant un plus haut historique pour 2017. Ainsi, le groupe automobile allemand a vendu 10,74 millions de véhicules, laissant…

Publié le 17/01/2018

D'après les chiffres de Médiamétrie...

Publié le 17/01/2018

Initiation de couverture à la vente

CONTENUS SPONSORISÉS