En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 919.75 PTS
-
5 916.50
-0.06 %
SBF 120 PTS
4 658.29
+0. %
DAX PTS
13 283.51
-
Dow Jones PTS
27 691.49
+0. %
8 263.79
+0. %
1.101
+0.02 %

La Commission européenne enquête sur une éventuelle collusion entre Casino et Intermarché

| Boursier | 207 | Aucun vote sur cette news

La Commission européenne a annoncé ce jour l'ouverture d'une enquête visant à déterminer si les groupes français de grande distribution Casino et...

La Commission européenne enquête sur une éventuelle collusion entre Casino et Intermarché
Credits Casino

La Commission européenne a annoncé ce jour l'ouverture d'une enquête visant à déterminer si les groupes français de grande distribution Casino et Intermarché ont coordonné ou non leurs actions en violation des règles de concurrence de l'UE. La Commission a donc lancé une enquête formelle en matière de pratiques anticoncurrentielles afin de déterminer si deux groupes français de grande distribution, Casino Guichard-Perrachon et Les Mousquetaires (Intermarché), "ont coordonné leurs comportements sur le marché, en violation des règles de concurrence de l'Union européenne".

Mme Margrethe Vestager, commissaire chargée de la politique de concurrence, a ajouté : "Les alliances aux achats sont devenues essentielles pour les chaînes de grande distribution. Elles permettent d'offrir de meilleurs prix pour les produits de marques alimentaires et d'hygiène, que les consommateurs achètent quotidiennement. De tels avantages peuvent toutefois disparaître rapidement si les détaillants utilisent ces alliances pour s'entendre sur leurs activités de vente. Par conséquent, l'enquête de Commission visera à déterminer si Casino et Intermarché ont coordonné leurs activités de manière anticoncurrentielle".

Casino et Intermarché sont deux des plus grandes chaînes de grande distribution actives en France. En novembre 2014, elles ont créé INCAA, une centrale d'achat commune pour l'achat en commun de leurs produits de marques. La Commission craint que Casino et Intermarché ne soient allés au-delà de l'objectif de leur alliance et ne se soient livrés à un comportement anticoncurrentiel. En particulier, la Commission cherchera à déterminer si Casino et Intermarché ont coordonné leurs activités relatives au développement de leurs réseaux de magasins et leurs politiques de prix à l'égard des consommateurs. Si elle est avérée, cette coordination constitue potentiellement une infraction aux règles concernant les accords anticoncurrentiels entre entreprises. La Commission a maintenant pour priorité de réaliser son enquête approfondie. L'ouverture d'une procédure formelle d'examen ne préjuge pas de son issue, ajoute tout de même la CE.

Aucun délai légal n'est prévu pour la clôture d'une enquête en matière de pratiques anticoncurrentielles. La durée de ce type d'enquête dépend de divers éléments, dont la complexité de l'affaire, le degré de coopération des entreprises en cause et l'exercice des droits de la défense.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Privatisation de La Française des Jeux du 7 au 19 novembre 2019

Ouvrez dès aujourd’hui votre compte chez Bourse Direct : c'est rapide, gratuit et 100% en ligne !

Investir dans des instruments financiers comporte des risques de perte en capital, pouvant aller jusqu'à une perte totale du capital investi pour les investissements en titres de capital (actions).Le rendement et la performance d'un investissement en actions ne sont pas garantis. Nous vous invitons à consulter notre guide investisseur.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/11/2019

Innate Pharma SA annonce aujourd'hui son chiffre d'affaires et sa position de trésorerie pour les neuf premiers mois de l'année 2019...

Publié le 13/11/2019

La société enregistre un montant de 125 millions de dollars au titre d'une charge de dépréciation d'actifs hors trésorerieRegulatory...

Publié le 13/11/2019

Saint-Gobain et Continental Building Products ont annoncé la signature d'un accord définitif aux termes duquel Saint-Gobain reprend toutes les actions...