En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 024.26 PTS
+0.88 %
5 994.00
+0.44 %
SBF 120 PTS
4 743.30
+0.77 %
DAX PTS
13 576.68
+1.41 %
Dow Jones PTS
28 989.73
-0.58 %
9 141.47
-0.82 %
1.102
+0. %

La Chambre des représentants va devoir voter sur la potentielle destitution de Donald Trump

| Boursier | 163 | Aucun vote sur cette news

Andrew Johnson en 1868, Bill Clinton en 1998 et Donald Trump en 2019 ? Le locataire actuel de la Maison Blanche pourrait devenir le troisième...

La Chambre des représentants va devoir voter sur la potentielle destitution de Donald Trump
Credits Reuters

Andrew Johnson en 1868, Bill Clinton en 1998 et Donald Trump en 2019 ? Le locataire actuel de la Maison Blanche pourrait devenir le troisième président de l'histoire des États-Unis à être destitué par la Chambre des représentants. Le Comité judiciaire de la Chambre basse du Parlement fédéral vient en effet de voter en faveur de deux articles de destitution qui seront soumis à l'examen de la Chambre la semaine prochaine. Les deux articles, l'un pour abus de de pouvoir et l'autre pour obstruction au Congrès, ont été approuvé à 23 votes contre 17.

Les leaders démocrates à la Chambre des représentants ont estimé que les actions du Président dans ses relations avec l'Ukraine ne leur laissaient pas d'autre choix que la destitution pour protéger la nation et éviter de nouveaux actes répréhensibles de la part de Donald Trump.

Si la Chambre se prononce en faveur de la destitution de Trump, la balle sera alors dans le camp du Sénat qui tiendra un procès pour décider si le Président doit être démis ou non de ses fonctions. Le Sénat étant contrôlé par les républicains, il n'y a toutefois que très peu de chances de voir le Président perdre son poste.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2020

Au 1er février 2020, les tarifs réglementés hors taxe d'Engie baissent de 3,3% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er janvier 2020...

Publié le 24/01/2020

METabolic EXplorer a fait le point vendredi soir sur le litige lié à l'abandon de son projet en Malaisie en 2014. Ainsi, la Cour d'Appel de Douai a rendu le 23 janvier 2020 un arrêt aux termes…

Publié le 24/01/2020

Le titre Alstom gagnait finalement 1,4% en clôture ce vendredi à 47,12 euros, Bloomberg ayant indiqué que Bombardier aurait eu des discussions...

Publié le 24/01/2020

L’Olympique Lyonnais a annoncé le transfert de l’attaquant international zimbabwéen Tino Kadewere, en provenance du Havre AC, pour un montant de 12 millions d’euros, auquel pourra s’ajouter…

Publié le 24/01/2020

À l'issue de l'offre publique d'achat simplifiée initiée par Coyote System visant les actions de la société Traqueur non détenues par lui, au prix...