5 319.17 PTS
-
5 302.00
-0.20 %
SBF 120 PTS
4 234.88
+0.00 %
DAX PTS
12 993.73
-
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
+0.00 %
Nikkei PTS
22 261.76
-0.60 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La centrale nucléaire EDF de Belleville dans le collimateur de l'ASN

| Boursier | 188 | Aucun vote sur cette news

Le régulateur a placé le site sous surveillance renforcée après des manquements...

La centrale nucléaire EDF de Belleville dans le collimateur de l'ASN
Credits EDF Thierry Mouret

L'Autorité de sûreté nucléaire hausse le ton contre EDF. Le régulateur a placé sous surveillance renforcée la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire dans le Cher, "en raison de la dégradation du niveau de sûreté qu'elle constate depuis 2016 sur ce site, et de l'absence d'améliorations notables de la part d'EDF à ce jour".

L'ASN reproche à l'exploitant les huit 8 événements classés au niveau 1 de l'échelle INES intervenus en 2016, en particulier ceux ayant pour origine un défaut de surveillance dans la conduite des réacteurs, ainsi que des défaillances dans l'identification et l'analyse des conséquences des anomalies affectant certains équipements importants pour la sûreté. Elle estime de surcroît que la qualité des réponses d'EDF s'est dégradée et que la réactivité de la société était insuffisante. En avril dernier, l'ASN et l'IRSN ont mené une inspection renforcée qui a permis de constater des carences dans la mise en oeuvre de l'organisation définie par l'exploitant pour la surveillance et l'entretien de ses installations.

La surveillance renforcée, dont le dispositif a été présenté le 7 septembre au directeur de la centrale, passe notamment par des contrôles supplémentaires et par une attention particulière portée à la mise en oeuvre des ajustements nécessaires en matière d'organisation. Outre les contrôles réguliers, une inspection approfondie sera conduite en 2018 pour juger de la qualité des réponses apportées.

La centrale de Belleville-sur-Loire dispose de deux réacteurs à eau pressurisée de 1.300 MW chacun, mis en service en 1987 et 1988. En 2016, elle était à l'origine de 4% de la production nucléaire hexagonale, ou 100% des besoins de la Région Centre. Le site emploie 781 salariés EDF et 265 permanents d'entreprises extérieures.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2017

Rueil-Malmaison, le 20 novembre 2017   VINCI Energies retenu pour la réalisation de huit centrales photovoltaïques au Sénégal   Réalisation en dix mois de huit centrales…

Publié le 20/11/2017

La fin de semaine sera animée aux Etats-Unis. En Europe, les indices dépriment toujours...

Publié le 20/11/2017

DBV Technologies a annoncé les résultats positifs de l'étude clinique de phase 3 Realise de Viaskin Peanut pour le traitement des patients allergiques à l'arachide. Les six premiers mois de…

Publié le 20/11/2017

Amazon Prime Video fait l'acquisition des droits mondiaux (hors Danemark et Benelux) SVOD de la série Zone Blanche produite et distribuée par Mediawan...

Publié le 20/11/2017

Trente patients seront recrutés et traités sur une période de huit semaines dans le cadre de l'étude

CONTENUS SPONSORISÉS