En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 442.75 PTS
-
4 450.50
-
SBF 120 PTS
3 499.45
-
DAX PTS
10 332.89
-
Dow Jones PTS
23 433.57
+3.44 %
8 229.54
+0. %

La BCE prête à en faire plus afin d'assurer l'efficacité de sa politique monétaire

| Boursier | 265 | Aucun vote sur cette news

Philip Lane met les points sur les 'i'...

La BCE prête à en faire plus afin d'assurer l'efficacité de sa politique monétaire
Credits Reuters

Philip Lane met les points sur les 'i'. Après les propos maladroits de Christine Lagarde hier lors de la conférence de presse suivant la décision de politique monétaire de la BCE, l'économiste en chef de l'Institution affirme que la BCE est prête à agir pour réduire les écarts de rendements entre les emprunts des différents pays membres de la zone euro si ceux-ci entravent l'efficacité de sa politique monétaire : "nous ne tolérerons aucun risque pour la bonne transmission de notre politique monétaire dans toutes les juridictions de la zone euro", explique l'économiste.

Dans un article de blog sur le site de la BCE, il ajoute : "nous sommes clairement prêts à en faire plus et à ajuster tous nos instruments, si nécessaire, afin de garantir que les écarts de rendements élevés observés en réaction à l'accélération de la propagation du coronavirus ne compromettent pas la transmission".

Christine Lagarde avait dans un premier temps déclaré jeudi que la BCE n'était "pas là pour réduire les spreads", ce qui a contribué à affoler davantage les investisseurs et obligé la nouvelle présidente de la BC à revenir sur ses propos.

Par ailleurs, alors que certains observateurs ont peu apprécié le statu quo de la Banque sur les taux, Philip Lane explique que "les décisions concernant le taux directeur à court terme doivent être comprises dans le contexte de la nature et de la durée prévue des chocs auxquels l'économie est confrontée, ainsi que du délai de transmission des différents instruments de politique monétaire. Par exemple, une variation du taux à court terme est généralement plus puissante si l'on s'attend à ce qu'elle soit persistante, étant donné l'importance du canal des anticipations pour déterminer l'influence du taux directeur à court terme sur la courbe des taux d'intérêt globale. Ce canal de la persistance est moins pertinent dans le contexte de la propagation du coronavirus. Bien que ce choc majeur nous frappe à grande vitesse, notre scénario de base est qu'il sera finalement temporaire dans sa durée.

En conséquence, nous avons conclu qu'un assouplissement de l'orientation monétaire par le biais d'achats d'actifs supplémentaires et d'un soutien considérable à l'offre de crédit par le biais du programme TLTRO révisé est la réponse la plus appropriée. Toutefois, il doit également être clair que, bien que le taux de la facilité de dépôt (le principal taux directeur à court terme) ait été maintenu à -0,50%, le conseil des gouverneurs conserve la possibilité de réduire le taux directeur à l'avenir, si un resserrement des conditions financières ou une menace pour notre objectif d'inflation à moyen terme le justifient".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/04/2020

Le produit de cette émission obligataire sera utilisé pour le refinancement du crédit relais conclu dans le contexte de l'acquisition d'Altran Technologies...

Publié le 08/04/2020

Rendez-vous le 16 avril...

Publié le 08/04/2020

Sur les farines de sarrasin, l'activité est fortement impactée avec la fermeture des crêperies et restaurants...

Publié le 08/04/2020

U10, qui ne distribuera pas de dividende, précise l'impact de la crise sanitaire...

Publié le 08/04/2020

Un acompte sur dividende de 0,17 euro par action ayant été versé en septembre 2019, cette proposition de dividende de Spie impliquait un solde de 0,44 euro par action...