En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 485.70 PTS
+0.63 %
5 479.00
+0.72 %
SBF 120 PTS
4 394.57
+0.66 %
DAX PTS
12 392.72
+0.54 %
Dowjones PTS
26 709.11
+0.20 %
7 579.96
+0.14 %
1.175
-0.19 %

La Banque Fédérative du Crédit Mutuel vend ses 2,9% d'Eiffage

| Boursier | 323 | Aucun vote sur cette news

L'actionnaire sort du tour de table...

La Banque Fédérative du Crédit Mutuel vend ses 2,9% d'Eiffage

La Banque Fédérative du Crédit Mutuel a fait part hier soir de son intention de solder sa participation dans Eiffage, qui représente 2,9% du capital, soit 2,8 millions d'actions. L'opération se déroule via un placement privé par construction accélérée du livre d'ordres auprès d'investisseurs institutionnels. La Société Générale est seule à la baguette. Sur la base du cours de clôture de la veille, 87,98 euros, le produit brut théorique de l'opération pourrait atteindre 246,3 millions d'euros. Mais il est plus vraisemblable que le placement soit réalisé avec une décote, pour assurer l'absorption du papier par les investisseurs. Sur la base d'une décote de 2,50 euros par action (soit environ 2,8%), le produit brut ressortirait proche de 239,5 ME.

Après le placement, la BFCM ne détiendra plus aucune action Eiffage.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

La rencontre décisive aura lieu jeudi 27 septembre. Le nouveau patron d’Air France-KLM, Benjamin Smith, s’est en effet « engagé à négocier avec l'intersyndicale la semaine prochaine» «pour…

Publié le 21/09/2018

Ça se complique pour Engie en Belgique...

Publié le 21/09/2018

Danske Bank recule de plus de 2% à 173,20 couronnes danoises, pénalisé par un scandale de blanchiment présumé. Depuis le début de l'année, le titre a chuté de plus de 30%. La filiale…

Publié le 21/09/2018

16,4 millions d'euros garanti sur 5 ans

Publié le 21/09/2018

Laurent-Perrier Tours-sur-Marne, le 21 septembre 2018   Communiqué financier   L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé…