En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 899.61 PTS
-0.20 %
4 890.0
-0.23 %
SBF 120 PTS
3 891.54
-0.26 %
DAX PTS
10 904.77
-0.23 %
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.00 %
1.138
+0.07 %

L'Oréal stagne malgré une belle publication

| Boursier | 371 | Aucun vote sur cette news

Le groupe a encore accéléré sa croissance organique au 3ème trimestre...

L'Oréal stagne malgré une belle publication
Credits L'Oréal / Mario Fourmy

Malgré une publication trimestrielle particulièrement appréciée des analystes, l'action L'Oréal a du mal à s'extirper de la zone des 192 euros en fin de matinée. Cela s'explique en partie par une valorisation qui apparaît pleine actuellement. D'ailleurs, 58% des analystes qui suivent la valeur ont un avis neutre. Ils sont 24% à être positifs et 18% à recommander de vendre, sur la base de 34 bureaux d'études recensés par Bloomberg. Plusieurs analystes ont relevé leurs valorisations. Raymond James monte de 200 à 206 euros en restant à surperformance, avec désormais l'objectif le plus élevé. JP Morgan revalorise 188 à 200 euros en restant à "surpondérer", tandis qu'Investec passe de 192 à 205 euros en restant acheteur. Enfin, MainFirst relève de 190 à 200 euros sa recommandation, mais reste neutre.

Le groupe a annoncé hier soir une croissance organique trimestrielle de 5,1%, alors que le marché ne visait que 4,2%. Les analystes ont apprécié l'accélération, d'autant que la base de comparaison était plutôt compliquée. La performance a notamment été tirée par la forte dynamique du secteur luxe, tandis que le grand public a au contraire un peu déçu. À l'instar des autres sociétés du secteur, les chiffres de L'Oréal ont démontré que les marchés émergents repartent de l'avant. Le frémissement est encore faible, mais il va dans le bon sens. Comme à son habitude, le management n'a pas fourni de prévisions chiffrées, en se contentant de viser une performance supérieure à la moyenne du secteur, à la fois sur le chiffre d'affaires et sur les résultats.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

  Le programme européen MALE RPAS passe avec succès sa revue de conception préliminaire, dernière étape de l'étude de définition   La revue de conception…

Publié le 13/12/2018

Total a signé un accord portant sur la cession d'une participation de 4% dans le projet de gaz naturel liquéfié (GNL) Ichthys en Australie au partenaire opérateur INPEX pour un montant global de…

Publié le 13/12/2018

Atos a été reconnu leader des services IoT (Internet des Objets) par Forrester, à l'occasion de la parution de la dernière l'étude Forrester Wave :...

Publié le 13/12/2018

Avantage à l'américain...

Publié le 13/12/2018

Nissan prévoirait de rapatrier plus d'un milliard de dollars en espèces de sa filiale chinoise, selon les informations de Bloomberg. Le constructeur japonais chercherait ainsi à renforcer sa…