En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 344.93 PTS
-0.08 %
5 350.5
+0.08 %
SBF 120 PTS
4 288.07
-0.06 %
DAX PTS
12 210.55
-0.22 %
Dowjones PTS
25 669.32
+0.43 %
7 377.54
+0.04 %
1.144
+0.56 %

L'Oréal prêt à racheter ses titres détenus par Nestlé, si le Suisse vend

| Boursier | 388 | Aucun vote sur cette news

Les 23,17% détenus par le groupe de Vevey pèsent 22,3 MdsE...

L'Oréal prêt à racheter ses titres détenus par Nestlé, si le Suisse vend
Credits Reuters

L'Oréal se tient prêt à racheter la part de son capital détenue par Nestlé, si le groupe suisse venait à la céder. "Nous disposons de ce qu'il faut pour le faire", a expliqué le PDG du géant des cosmétiques, Jean-Paul Agon, dans un entretien accordé au 'Financial Times'. Le dirigeant a souligné que son groupe disposait de toutes les ressources nécessaires, c'est-à-dire non seulement sa trésorerie, mais aussi sa participation dans Sanofi et un bilan suffisamment solide pour envisager d'autres pistes de financement. Les 23,17% détenus par Nestlé sont actuellement valorisés 22,3 milliards d'euros. L'Oréal disposait au 31 décembre dernier de 1,87 MdE de trésorerie nette, de titres Sanofi valorisés environ 7,5 MdsE (9,15% du capital), de 24,8 MdsE de capitaux propres et d'un cash-flow net qui a frôlé les 4 MdsE en 2017. La capitalisation du dossier dépasse 96 MdsE en bourse.

Des liens fort... lucratifs

Le dénouement des liens entre Nestlé et L'Oréal est un serpent de mer des marchés depuis plus de 40 ans. Dernièrement, les commentaires d'un fonds activiste présent au capital du Suisse et réclamant la cession de la participation ont relancé la spéculation. La disparition de Liliane Bettencourt aussi, puisque certains engagements vont s'éteindre en mars, six mois après son décès. Mais Jean-Paul Agon ne voit pas Nestlé prendre le contrôle de L'Oréal, alors qu'il se tient prêt à agir si le groupe de Vevey était vendeur. Ce dernier n'a pas manifesté beaucoup d'empressement à voir la situation changer. Il faut dire que l'investissement dans L'Oréal est particulièrement lucratif : un rendement moyen annuel de 12% depuis 40 ans : on est proche de ce qu'un Warren Buffett est capable de réaliser. En moyenne, L'Oréal a représenté 9% du bénéfice par action de Nestlé au cours des dix dernières années.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/08/2018

Sur la semaine, le marché parisien abandonne 1,3%

Publié le 17/08/2018

A 08h00 en Allemagne
Indice des prix à la production de juillet.
source : AOF

Publié le 17/08/2018

Pendant ce temps, la SEC poursuivrait ses investigations

Publié le 17/08/2018

Communiqué de presse                                 Tours-en-Savoie, le 17 août 2018   Transfert du contrat de liquidité TIVOLY   TIVOLY…

Publié le 17/08/2018

Fox21 acquiert les droits d'adaptation du jeu vidéo à succès Vampyr, développé et coproduit par Dontnod Entertainment et édité par Focus Home Interactive, pour la production d'une série…