Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 782.65 PTS
-0.82 %
5 841.00
+0.22 %
SBF 120 PTS
4 567.73
-0.85 %
DAX PTS
13 920.69
-0.97 %
Dow Jones PTS
31 496.30
+1.85 %
12 668.51
+1.64 %
1.191
+0.03 %

L'Oréal : le e-commerce devient le premier "pays" du groupe

| Boursier | 322 | Aucun vote sur cette news

Sous réserve de l'évolution de la crise sanitaire, L'Oréal espère retrouver la croissance du chiffre d'affaires et des résultats en 2021.

L'Oréal : le e-commerce devient le premier "pays" du groupe
Credits Reuters

L'Oréal, le leader mondial des cosmétiques, a limité les dégâts en 2020 malgré la crise du coronavirus, grâce notamment à l'explosion de ses ventes en ligne, qui ont bondi de 62%, et de la bonne performance du marché chinois.

"Nos ventes digitales ont bondi de 62% en 2020. Le e-commerce est devenu notre premier pays, devant les Etats-Unis ou la Chine, et représente 26% de nos ventes", a ainsi expliqué Jean-Paul Agon, le PDG du groupe français, dans un entretien publié jeudi soir sur le site des 'Echos' à l'occasion de la publication des résultats 2020.

"L'Oréal est, je pense, la première entreprise à avoir deux marques e-milliardaires en e-commerce, avec Lancôme et L'Oréal Paris. En Chine, le digital représente déjà plus de la moitié de nos ventes. C'est un changement de paradigme incroyable. Avec la pandémie, le numérique a gagné 5 ans. Il n'y aura pas de retour en arrière, car de nouvelles habitudes ont été prises", a poursuivi le dirigeant.

Retour de la croissance des ventes et des profits espéré en 2021

En 2020, le chiffre d'affaires de L'Oréal a atteint de 27,99 milliards d'euros, en retrait limité de 4,1% à données comparables, de 3,6% à taux de change constants et de 6,3% à données publiées. L'activité s'est redressée au dernier trimestre, avançant de 4,8% en données comparables pour atteindre 7,9 MdsE. La marge d'exploitation du groupe s'est établie à 18,6% en 2020, stable par rapport à 2019, soit 5,2 MdsE contre 5,5 MdsE en 2019.

Pour 2021, le dirigeant se montre prudemment optimiste. Cité par le communiqué de L'Oréal, il se dit confiant "dans notre capacité, cette année encore, à surperformer le marché et, sous réserve de l'évolution de la crise sanitaire, à réaliser une année de croissance du chiffre d'affaires et des résultats.

Croissance de 27% des ventes en Chine en 2020

Interrogé sur l'avenir des points de vente physiques, Jean-Paul Agon a estimé que "nous sommes dans une phase darwinienne. Le commerce physique n'est pas du tout condamné, mais il doit se réinventer", estimant que les magasins devaient "proposer quelque chose en plus".

La Chine aura été le seul marché des cosmétiques en hausse l'an dernier avec une croissance de 4%, a précisé Jean-Paul Agon, précisant que l'Oréal "y a enregistré une performance extraordinaire, avec un bond de 27% de nos ventes", grâce en particulier au e-commerce. "Tout est réuni pour que la Chine devienne très rapidement le premier marché de la beauté mondial devant les Etats-Unis", a-t-il ajouté.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 05/03/2021

Les Etats-Unis et l’Union Européenne se sont mis d’accord afin de suspendre pendant quatre mois les surtaxes imposées dans le cadre du conflit de longue haleine opposant Airbus et Boeing sur…

Publié le 05/03/2021

Les Etats-Unis et l’Union Européenne se sont mis d’accord afin de suspendre pendant quatre mois les surtaxes imposées dans le cadre du conflit de longue haleine opposant Airbus et Boeing sur…

Publié le 05/03/2021

Pernod Ricard annonce la signature d'un accord en vue de l'acquisition d'une participation majoritaire dans La Hechicera, marque de rhum colombien...

Publié le 05/03/2021

Pernod Ricard a annoncé la signature d’un accord en vue de l’acquisition d’une participation majoritaire dans La Hechicera, marque de rhum colombien ultra-premium lancée en 2012. " La…

Publié le 05/03/2021

Airbus a fait le point vendredi soir sur son activité commerciale du mois de février 2021. Ainsi, le groupe aéronautique a livré 32 avions commerciaux le mois dernier à 20 clients. En parallèle,…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne