En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 390.95 PTS
-
5 389.0
-
SBF 120 PTS
4 253.09
-
DAX PTS
12 085.82
-
Dowjones PTS
26 112.53
+0.09 %
7 526.52
+0.63 %
1.123
+0.10 %

L'Italie ne respecte pas les règles budgétaires de l'Union européenne selon Bruxelles

| Boursier | 107 | Aucun vote sur cette news

Comme attendu, la Commission européenne a conclu mercredi que l'Italie ne respectait pas les règles budgétaires de l'Union en raison de l'augmentation...

L'Italie ne respecte pas les règles budgétaires de l'Union européenne selon Bruxelles
Credits Reuters

Comme attendu, la Commission européenne a conclu mercredi que l'Italie ne respectait pas les règles budgétaires de l'Union en raison de l'augmentation de sa dette publique, une situation qui justifie selon elle l'ouverture d'une procédure disciplinaire. Si les Etats membres valident cette conclusion dans les deux semaines à venir, l'exécutif communautaire pourra recommander l'ouverture formelle de la procédure avant la réunion des ministres des Finances de l'UE début juillet.

Cette annonce marque une nouvelle étape dans la lutte qui oppose Bruxelles à Rome depuis de très longs mois et constitue un avertissement pour les dirigeants populistes italiens, en particulier le vice-premier ministre Matteo Salvini, qui a promis de modifier les règles budgétaires de l'UE.

La dette publique transalpine reste une source majeure de vulnérabilité pour l'économie, affirme la Commission dans son rapport. Selon ce dernier, le ratio dette/PIB devrait augmenter en 2019 et 2020 pour atteindre plus de 135%. "Si les risques de refinancement restent limités à court terme, le niveau élevé de la dette publique reste une source de vulnérabilité pour l'économie italienne", précise la CE.

En outre, le déficit structurel (hors éléments exceptionnels et impact du cycle économique) de l'Italie, censé diminuer de 0,6 point de pourcentage par an jusqu'au retour à l'équilibre, est au contraire en hausse continue depuis 2015. Il pourrait atteindre 2,4% du PIB cette année et 3,6% en 2020 en l'absence de mesures nouvelles.

Si l'UE a déjà engagé de telles procédures pour d'autres pays, elle ne l'a jamais fait sur la base d'un endettement excessif. Bruxelles n'a par ailleurs jamais imposé d'amende à un Etat, choisissant de fixer d'autres sanctions pour les pays qui enfreignent les règles fiscales. La procédure pour déficit excessif peut en théorie se solder par une amende représentant 0,2% du PIB du pays visé, soit environ 3,5 milliards d'euros dans le cas italien.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/06/2019

Confiance des investisseurs dans la solidité du modèle...

Publié le 17/06/2019

Cette collaboration a pour objectif de valider des technologies destinées à diminuer les émissions polluantes...

Publié le 17/06/2019

Le Tribunal de commerce de Paris a désigné Maître Hélène Bourbouloux et Maître Frédéric Abitbol en qualité d'administrateurs judiciaires...

Publié le 17/06/2019

Les actions Finatis acquises postérieurement à la date de détachement du dividende, le 8 juillet, ne donneront pas droit au dividende au titre de l'exercice 2018...

Publié le 17/06/2019

Grégoire Echalier a commenté les résultats lors d'une réunion à la SFAF à Paris...