En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 283.86 PTS
-1.92 %
5 298.00
-1.62 %
SBF 120 PTS
4 240.91
-1.79 %
DAX PTS
12 270.33
-2.46 %
Dowjones PTS
24 282.03
-1.22 %
7 028.64
-2.35 %
Nikkei PTS
22 338.15
-0.79 %

L'ASN fixe les règles du jeu pour EDF dans le dossier Creusot Forge

| Boursier | 263 | Aucun vote sur cette news

Le groupe devra avoir mené à bien les revues nécessaires d'ici fin 2018...

L'ASN fixe les règles du jeu pour EDF dans le dossier Creusot Forge
Credits EDF Bruno Conty

L'Autorité de sûreté nucléaire va serrer la vis à EDF, conformément à ce qui avait été annoncé précédemment. Dans un document rendu public hier soir, qui servira de base à sa décision définitive, le superviseur du nucléaire en France prescrit à l'énergéticien un examen de l'ensemble des dossiers de fabrication des équipements installés sur ses réacteurs en fonctionnement provenant de l'usine du Creusot. "EDF doit transmettre à l'ASN le bilan de cette revue au plus tard deux mois avant le redémarrage de chacun de ses réacteurs à la suite d'un arrêt pour renouvellement du combustible", précise l'ASN dans un communiqué. Les doutes sur la qualité de certaines pièces produites par Creusot Forge, une entité d'Areva NP, avaient été mis au jour en 2015 et font depuis l'objet d'un suivi rigoureux des autorités.

Une étape déjà engagée

EDF va devoir transmettre à l'ASN son programme de revue au plus tard le 31 décembre. Les résultats sont attendus au plus tard le 31 décembre 2018. La revue concerne non seulement les éléments sous pression nucléaire mais aussi ceux qui ne le sont pas. Elle porte sur les composants produits avant 2015. Les résultats devront être remis au moins deux mois avant le redémarrage des réacteurs concernés. Le groupe avait prévu de mener à bien cette revue : il ne s'agit pas d'une surprise. La décision de l'ASN sert à fixer le cadre de la restitution des informations. Le projet de décision a été mis en consultation auprès du public. Il est disponible sur le site de l'ASN, qui a également mis à disposition un dossier dédié aux anomalies décelées chez Creusot Forge.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/06/2018

Un licencié de marque doit pouvoir réaliser un chiffre d'affaires de 150 à 200 kE par an...

Publié le 25/06/2018

Gecina a signé des promesses de ventes sur des immeubles, issus du périmètre historique d'Eurosic...

Publié le 25/06/2018

Tera 1000 dispose d'une puissance de calcul de 25 petaflops pour une consommation énergétique extrêmement compétitive de 4 MW...

Publié le 25/06/2018

Viveris crée un centre de compétences afin d'assurer la mise en oeuvre et la commercialisation des solutions Esker...

Publié le 25/06/2018

Le Groupe participera également au SIRHA en janvier 2019 à Lyon...