5 357.14 PTS
-
5 340.0
-1.11 %
SBF 120 PTS
4 274.04
-
DAX PTS
13 068.08
-
Dowjones PTS
24 508.66
-0.31 %
6 389.91
+0.00 %
Nikkei PTS
22 506.23
-0.83 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

L'ancien patron de Londres-Heathrow va diriger Etihad

| Boursier | 98 | Aucun vote sur cette news

Un Britannique remplace un Australien chez Etihad...

L'ancien patron de Londres-Heathrow va diriger Etihad

Un Britannique remplace un Australien chez Etihad. Le groupe basé à Abu Dhabi a annoncé la nomination de Tony Douglas, ancien patron de l'aéroport de Londres-Heathrow puis responsable des achats au ministère britannique de la Défense, au poste de directeur général. Il remplace le vétéran australien James Hogan, qui a passé 10 ans à la tête du transporteur du Golfe.

"Il a guidé la transformation de grandes organisations aux Emirats arabes unis et au Royaume-Uni, et il comprend les EAU et la région", a déclaré le président d'Etihad, Mohamed Moubarak Fadhel al-Mazrouei. "Il connaît par ailleurs le secteur de l'aviation civile et sait les défis et opportunités qui attendent Etihad dans un secteur en pleine évolution".

Tony Douglas aura la lourde charge de redresser la compagnie qui a essuyé une énorme perte de près de 2 milliards de dollars l'an dernier. Le groupe n'a néanmoins pas attendu son arrivée pour revoir sa stratégie de prises de participation multiples. Après avoir renoncé à soutenir financièrement Air Berlin et Alitalia, Etihad va devoir décider du sort des participations d'Etihad dans Virgin Australia, Air Seychelles, Air Serbia et la compagnie indienne Jet Airways.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Les deux plus hauts dirigeants du groupe vont le quitter. Guillaume Faury remplacera Fabrice Brégier...

Publié le 15/12/2017

Communiqué de presse Ecully, le 15 décembre 2017   Transfert des actions de Spineway sur le groupe de cotation E2 (offre au public) d'Euronext Growth…

Publié le 15/12/2017

Une partie de l'électricité est achetée par Kimberly-Clark...

Publié le 15/12/2017

Les syndicats du distributeur n'ont pas tous la même stratégie pour la fin de l'année. Mais tous attendent la direction au tournant dès 2018...

Publié le 15/12/2017

La production hydroélectrique augmentera à partir de 2020...

CONTENUS SPONSORISÉS