5 289.86 PTS
-
5 259.5
-0.53 %
SBF 120 PTS
4 239.49
-
DAX PTS
12 487.90
-
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.00 %
Nikkei PTS
21 906.98
-0.08 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

L'A350 d'Airbus fait toujours débat chez American

| Boursier | 158 | Aucun vote sur cette news

La commande de 22 appareils passée en 2005 n'est toujours pas formellement entérinée...

L'A350 d'Airbus fait toujours débat chez American
Credits American Airlines

American Airlines serait en pourparlers avec Airbus concernant l'avenir de sa commande de 22 A350-900. Les deux entreprises auraient repris les discussions au sujet de ce contrat deux fois repoussé, écrit Bloomberg sur la foi d'une source fiable. Le contrat initial remonte à 2005, ce qui fait dire à l'agence que le prix payé est intéressant au regard du coût actuel du gros porteur. Mais le président de la compagnie a laissé entendre que le nombre d'appareils commandé est trop faible pour justifier l'inclusion d'un nouveau modèle, ce qui en d'autres termes signifie qu'il estime que les A350 sont hors-standardisation de la flotte. Il a concédé que le prix payé est très intéressant, mais a aussi rappelé que le prix initial n'est qu'un des aspects de la rentabilité d'une compagnie, surtout quand il s'agit de la plus grande du monde. "Je n'aime pas les petites flottes dans une compagnie de notre taille", a précisément indiqué le président Robert Isom en réponse à la question d'un de ses pilotes lors d'une réunion fin août. Cependant, son CEO Doug Parker ne semble pas partager les craintes du président. Car s'il a concédé que les transporteurs n'aiment en général pas les flottes d'un même appareil trop réduites, il a aussi affirmé qu'il se sentait à l'aise avec le nombre d'A350 commandés...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Gaussin précise leurs modalités financières et le calendrier de réalisation...

Publié le 20/02/2018

"Nous abordons 2018 avec confiance et détermination tout en restant très vigilants sur les évolutions de nos marchés à court terme", dit Christel Bories, PDG du Groupe Eramet...

Publié le 20/02/2018

Drive & Share s'adresse à ceux qui souhaitent bénéficier de la flexibilité que procure la possession d'une voiture, mais qui n'ont pas besoin de l'utiliser régulièrement...

Publié le 20/02/2018

En particulier, 1,71 MdE de travaux vont échoir à Eiffage...

Publié le 20/02/2018

Cette opération s'inscrit dans la stratégie du Groupe BPCE de recentrage dans les secteurs et zones prioritaires de développement...

CONTENUS SPONSORISÉS