5 415.25 PTS
+1.23 %
5 411.0
+1.29 %
SBF 120 PTS
4 321.65
+1.28 %
DAX PTS
13 312.73
+1.60 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 901.77
+1.55 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Klépierre : vif succès du placement de 500 ME en obligations

| Boursier | 63 | Aucun vote sur cette news

Sursouscrit 2,4 fois, cet emprunt obligataire a été placé auprès d'investisseurs internationaux long terme...

Klépierre : vif succès du placement de 500 ME en obligations
Credits Klépierre

Klépierre a placé ce jour 500 millions d'euros d'obligations à 15 ans, à échéance 13 décembre 2032. La marge a été fixée à 50 points de base au-dessus du taux de swap, soit la marge la plus faible jamais atteinte par un REIT européen sur une maturité de 15 ans ou plus. Le coupon s'établit ainsi à 1,625%.

Sursouscrit 2,4 fois, cet emprunt obligataire a été placé auprès d'investisseurs internationaux long terme, de grande qualité, principalement allemands (41% de l'allocation du livre d'ordres), français (33%) et britanniques (18%).

BNP Paribas, Crédit Agricole CIB, HSBC, ING, Mizuho International et Natwest Market ont agi en qualité de teneurs de livre associés sur cette émission.

Rachat obligataire

En outre, Klépierre a aujourd'hui lancé une offre de rachat en numéraire sur 4 obligations existantes :
- Une obligation de 500 ME dont le montant en circulation est de 309,9 ME et émise par Klépierre SA à échéance septembre 2019, et offrant un coupon de 2,75% (FR0011321405) ;
- Une obligation de 500 ME dont le montant en circulation est de 324,6ME et émise par Corio NV à échéance février 2021, et offrant un coupon de 3,25% (XS0896119384) ;
- Une obligation de 600 ME émise par Klépierre SA à échéance mars 2021, et offrant un coupon de 4,75% (FR0011019397) ;
- Une obligation de 85 ME émise par Corio NV à échéance décembre 2022, et offrant un coupon de 3,516% (XS0864386825).

La clôture de l'offre de rachat sur ces 4 obligations est prévue pour le 6 décembre 2017. Natixis, Natwest Market et Société Générale CIB agissent en tant que "dealer managers" sur l'offre de rachat. Ces transactions servent la stratégie de financement du Groupe, visant à la fois à réduire ses coûts et à allonger la durée moyenne de sa dette.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2017

CNP Assurances et Malakoff Médéric ont signé un accord d’une durée de cinq ans pour développer l’assurance santé, la prévoyance et l’épargne patrimoniale auprès de leur clientèle…

Publié le 18/12/2017

L'Autorité de la Concurrence vient d'accorder son feu vert au rachat de la Martinière Groupe (Le Seuil, Points…) par la société Médias-Participations (Dargaud, Dupuis…). L'Autorité a…

Publié le 18/12/2017

Avec le passage de la " Maturity Gate 6.2 ", ArianeGroup et ses partenaires industriels franchissent une nouvelle étape majeure du développement d'Ariane 6, programme phare de l'Agence spatiale…

Publié le 18/12/2017

Saison été 2018...

Publié le 18/12/2017

Le Syndicat Mixte Intercommunal de Traitement des Déchets Urbains du Val-de-Marne (SMITDUVM) a attribué à Suez, en partenariat avec TIRU, à travers la...

CONTENUS SPONSORISÉS