5 387.43 PTS
-0.06 %
5 375.00
-0.17 %
SBF 120 PTS
4 318.58
-0.11 %
DAX PTS
12 688.28
+0.08 %
Dowjones PTS
24 728.36
+0.11 %
7 269.22
+0.57 %
Nikkei PTS
22 555.43
+1.24 %

Kerlink : crée sa filiale indienne pour accompagner le déploiement du réseau LoRaWAN

| Boursier | 241 | Aucun vote sur cette news

Kerlink accroît progressivement sa capacité de production afin de répondre à une forte demande pour ses équipements au coeur de la conception, de l'installation, et de l'opération de nouveaux réseaux partout dans le monde...

Kerlink : crée sa filiale indienne pour accompagner le déploiement du réseau LoRaWAN
Credits Reuters

Kerlink, spécialiste des réseaux et solutions dédiés à l'Internet des Objets (Internet of Things - IoT), annonce son expansion en Inde. La société rennaise installe une filiale qui coordonne le partenariat de la société avec Tata Communications et l'écosystème IoT émergent, dans le cadre du déploiement du plus grand réseau LoRaWAN au monde.

Ce déploiement offrira un réseau IoT optimisé d'un point de vue de la consommation d'énergie et du coût de développement des solutions à plus de 400 millions de personnes dans près de 2.000 villes et collectivités d'Inde. Il comprendra l'installation de plus de 10 000 stations Kerlink Wirnet iBTS Compact. La filiale, Kerlink IoT Solutions India Private Ltd., est basée à Chennai, 4e ville d'Inde, dans l'état du Tamil Nadu.

Kerlink accroît progressivement sa capacité de production afin de répondre à une forte demande pour ses équipements au coeur de la conception, de l'installation, et de l'opération de nouveaux réseaux partout dans le monde.

La nouvelle filiale de Kerlink, qui pilotera la forte croissance de l'entreprise en Inde, est dirigée par Girish Dadheech, Vice-Président Technologie, Engagement Clients et Partenaires.

"Cette expansion en Inde souligne l'engagement de Kerlink d'être au plus proche de Tata Communications afin de fournir à son client un service de qualité pour le déploiement et l'exploitation de son réseau LoRaWAN", précise William Gouesbet, PDG de Kerlink. "Elle souligne également le succès de notre stratégie actuelle de nous développer rapidement dans les régions du monde où nos équipements et nos services sont de plus en plus demandés".

Avant de rejoindre Kerlink, Girish Dadheech a été directeur technologique chez Astellia Inde, un important fournisseur de solutions d'analyse de l'expérience client pour les opérateurs télécoms. Il a également cofondé une société de conseil en technologie à Londres, ciblant principalement la prévention contre la fraude. Sa carrière professionnelle s'est répartie entre l'Europe et l'Inde, où il a travaillé pour des entreprises telles que Telefonica, Hughes, Astellia, Orange & Bhabha Atomic Research Centre (BARC). Monsieur Dadheech évolue également dans le domaine de l'IoT depuis plus de 10 ans, notamment par sa participation à un pilote pour un service de télérelève de compteurs intelligents à Londres.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/06/2018

Ceconomy bondit de 4,96% à 7,868 euros après avoir annoncé la fermeture d'un foyer de pertes en Russie. Le groupe allemand, issu de la séparation en deux activités de Metro, va céder ses…

Publié le 20/06/2018

Fortement secoués ces derniers jours, les groupes miniers, les aciéristes et les valeurs liées aux ressources de base rebondissent nettement ce...

Publié le 20/06/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 20/06/2018

Engie a réagi à la décision de la Commission européenne rendue ce jour à l'encontre du Luxembourg. Bruxelles a obligé le Grand Duché à récupérer auprès du groupe français 120 millions…

Publié le 20/06/2018

Au sein de la mission LSTM...