En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Kering : soupçonné d'avoir soustrait 2,5 MdsE au fisc ?

| Boursier | 174 | Aucun vote sur cette news

Selon le site d'information 'Mediapart', le groupe de luxe aurait soustrait des revenus aux services fiscaux italien, mais aussi français et britannique depuis 2002.

Kering : soupçonné d'avoir soustrait 2,5 MdsE au fisc ?
Credits Reuters

Le groupe français de luxe Kering aurait économisé environ 2,5 milliards d'euros d'impôts depuis 2002, "pour l'essentiel au préjudice du fisc italien", via sa filiale Gucci, mais aussi de la France et du Royaume-Uni, a révélé vendredi le site d'information 'Mediapart'.

Selon le site internet, Kering a échappé à ces impôts via sa plate-forme de logistique et de distribution LGI basée en Suisse. "Le groupe a économisé environ 2,0 milliards d'euros d'impôts depuis 2009, dont 1,4 milliard pour Gucci et 180 millions pour Saint Laurent. Si l'on remonte jusqu'en 2002, le chiffre atteint les 2,5 milliards", rapporte 'Mediapart', qui fait état d'une enquête réalisée avec le réseau européen de médias d'investigation (ECI).

Interrogé par l'agence 'Reuters', Kering s'est défendu en affirmant dans un courriel que "le groupe s'acquitte en Suisse des impôts dus, en conformité avec la loi et le statut fiscal de la société". "Ce modèle d'exploitation est connu des autorités fiscales françaises et des autres autorités fiscales compétentes".

Kering rappelle en outre que le groupe a "mis en place une gouvernance d'entreprise visant à assurer une conformité totale avec les réglementations fiscales dans les pays où il est présent".

Une enquête ouverte en Italie depuis novembre 2017

Selon 'Mediapart', le groupe a perpétué, après le rachat de Gucci en 1999, un accord fiscal qui avait été négocié avec le canton du Tessin, où se trouve LGI, limitant à 8% son taux d'imposition sur les sociétés. Or LGI, la plate-forme de distribution et de logistique du groupe, "encaisse aussi les ventes en gros aux magasins (et) l'écrasante majorité des recettes, donc des profits", écrit 'Mediapart'.

Ces révélations interviennent alors que Gucci, principale source de profits de Kering, est sous le coup d'une enquête du parquet de Milan depuis novembre 2017 pour des soupçons d'évasion fiscale. Le journal italien 'La Stampa' avait révélé en décembre dernier que la police italienne avait effectué des perquisitions dans ses locaux de Gucci à Milan et Florence dans le cadre de cette enquête. Le quotidien citait déjà le rôle de la filiale suisse de Gucci, et chiffrait alors l'évasion fiscale à 1,3 milliard d'euros cumulés depuis plusieurs années.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

L'ANR triple net EPRA ressort à 54,9 E/action au terme du semestre...

Publié le 20/07/2018

    Compte-rendu de l'Assemblée Générale annuelle du 20 juillet 2018   L'assemblée générale mixte (ordinaire et extraordinaire) des actionnaires de la société BIGBEN…

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…