5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Jean-Georges Malcor va quitter le navire CGG

| Boursier | 179 | Aucun vote sur cette news

Comme cela était pressenti, le directeur général m'ira pas au-delà de la restructuration financière en cours...

Jean-Georges Malcor va quitter le navire CGG
Credits CGG

Jean-Georges Malcor ne gèrera pas l'après-restructuration chez CGG. Le directeur général a annoncé à son conseil d'administration qu'il quittera ses fonctions à l'issue du processus de recapitalisation en cours. La recherche de son successeur va débuter. Le dirigeant quittera ses fonctions dès la nomination du nouveau directeur général, sans doute à l'issue du premier trimestre 2018. Il accompagnera son successeur jusqu'à son départ en retraite le 1er octobre 2018. La justice consulaire a validé, vendredi le plan de sauvegarde de la société. "Jean-Georges Malcor mènera à bien la réalisation des opérations de restructuration au cours du premier trimestre 2018. Il quittera ensuite ses fonctions de directeur général lorsque son successeur sera nommé", indique CGG dans son communiqué.

Resté en place huit ans, Jean-Georges Malcor aura mené deux restructurations financières et contribué à repousser l'offre de rachat par Technip en 2014, ce qui lui a été de nombreuses fois reproché par la suite. Passé par Centrale, les Mines et Stanford, il avait démarré sa carrière en 1983 chez Thomson Sintra, avant de bifurquer en 1999 chez Thales en Australie, puis d'occuper plusieurs postes clefs au sein du groupe d'électronique et de défense (directeur général naval, directeur général aéronautique, et même directeur général adjoint entre 2004 et 2009). Il avait pris les commandes de CGG, alors CGG-Veritas, le 1er juillet 2010, alors que l'entreprise était déjà en situation délicate. Jean-Georges Malcor est actuellement administrateur de STMicroelectronics et de Fives.

Le départ du dirigeant était quasiment acquis. Du moins la rumeur circulait-elle depuis longtemps. La 'Lettre A' avait révélé au début du mois de novembre qu'un cabinet spécialisé était déjà à la recherche de son successeur pour assurer un pilotage qui s'annonce fort complexe.

Le titre perd un peu de terrain à la mi-séance, à 3,89 euros. En 2017, il a évolué entre 2,85 euros le 15 août et 14,75 euros le 3 janvier.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS