5 453.58 PTS
+0.00 %
5 420.50
+1.04 %
SBF 120 PTS
4 351.13
-
DAX PTS
12 500.47
-
Dowjones PTS
24 322.34
+0.99 %
6 649.65
+0.00 %
Nikkei PTS
22 359.35
+0.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ipsen, un sanctuaire en 2018

| Boursier | 167 | Aucun vote sur cette news

Le dossier est plébiscité, même s'il a gagné 25% cette année...

Ipsen, un sanctuaire en 2018
Credits David Meignan / Ipsen

Avec plus de 25% de hausse depuis le début de l'année, Ipsen occupe la seconde marche du podium du SBF120 sur la période, alors que l'indice parisien perd dans le même temps -1,2%. Une solide performance pour le laboratoire dont la capitalisation avoisine désormais 10,5 milliards d'euros, d'autant qu'elle va à contrecourant du secteur, puisque le STOXX 600 Europe de la santé affiche -6,2% depuis le 1er janvier.

Ipsen ne se contente pas seulement d'être en vogue (le dossier figure dans les sélections de françaises préférées de plusieurs analystes, dont Jefferies, Crédit Suisse Oddo BHF), c'est aussi une valeur qui a de solides arguments financiers. Les résultats 2017 étaient étonnamment robustes alors que les analystes pensaient qu'il faudrait attendre 2018. L'action est recommandée à l'achat par 82% des professionnels, en dépit de la hausse du titre, pour un objectif moyen de l'ordre de 132 euros, contre 124,75 euros actuellement. Le potentiel théorique est donc limité, mais les bureaux d'études n'ont pas hésité l'année dernière à s'ajuster au fil de l'eau. Le 21 mars 2017, l'objectif de cours moyen était encore de 88 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/04/2018

La marge brute s'est établie à -2 kE, pénalisée en 2017 par l'évolution défavorable de la parité euro/dollar...

Publié le 27/04/2018

La trésorerie au 31 décembre 2017 s'inscrit à 18,23 ME...

Publié le 27/04/2018

Cegedim rappelle que la part de chiffre d'affaires générée aux 1er et 3e trimestre est généralement légèrement inférieure à celle générée aux 2e et surtout au 4e trimestre...

Publié le 27/04/2018

Le Groupe ADLPartner poursuit en 2018 sa stratégie de valorisation de ses solutions et savoir-faire marketing sur de nouveaux marchés en croissance...

Publié le 27/04/2018

  Premier trimestre en ligne avec l'objectif annuel                                Version PDF du communiqué                  …