En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 039.80 PTS
+1.14 %
6 040.00
+1.21 %
SBF 120 PTS
4 755.97
+1.04 %
DAX PTS
13 567.48
+1.34 %
Dow Jones PTS
29 160.09
-0.09 %
9 216.98
+0. %
1.103
-0.2 %

Ipsen : Dysport approuvé au Royaume-Uni

| Boursier | 219 | Aucun vote sur cette news

Ipsen a annoncé que la MHRA (Medicines and Healthcare Products Regulatory Agency) au Royaume-Uni avait étendu l'autorisation pour Dysport au...

Ipsen : Dysport approuvé au Royaume-Uni

Ipsen a annoncé que la MHRA (Medicines and Healthcare Products Regulatory Agency) au Royaume-Uni avait étendu l'autorisation pour Dysport au traitement symptomatique de la spasticité focale des membres supérieurs chez les patients pédiatriques atteints de paralysie cérébrale, âgés de deux ans et plus.

Chez l'enfant, la spasticité est le plus souvent associée à une paralysie cérébrale (CP).1,2 Environ 17 millions d'individus dans le monde souffrent de paralysie cérébrale. Selon les estimations au Royaume-Uni, 1 enfant sur 400 naît avec une paralysie cérébrale, 75 à 91% d'entre eux présentant un type spécifique appelé paralysie cérébrale spastique.1,2

Chez ces enfants, la spasticité affecte la tonicité musculaire, les mouvements et les facultés motrices, et les empêche de bouger de façon coordonnée et volontaire, ce qui a des conséquences sur leur capacité à participer aux activités quotidiennes.3

"Les options thérapeutiques comme la toxine botulique de type A constituent une part importante de l'approche pluridiscipinaire du traitement de la spasticité", a déclaré Alison Smith, neurophysiothérapeute consultante en pédiatrie, NPP Neuro Group, Royaume-Uni. "Elles permettent de bloquer la contraction musculaire et de diminuer ainsi la raideur associée à la spasticité, ce qui permet aux enfants atteints de paralysie cérébrale non seulement d'améliorer leur fonctionnement physique, mais également de se sentir mieux sur les plans mental et émotionnel, grâce à la réalisation de leurs objectifs. Grâce à cette option thérapeutique approuvée pour les membres supérieurs et inférieurs, les patients atteints de spasticité multi-focale bénéficient d'une approche de traitement holistique."

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2020

Les Bourses européennes rebondissent ce vendredi. Si la situation sanitaire en Chine reste un sujet de préoccupation, l’OMS ne voit pas encore d’urgence mondiale. En parallèle, les…

Publié le 24/01/2020

Malgré le nombre croissant de victimes en Chine, l'Organisation mondiale de la santé a estimé qu'il n'y avait pas lieu pour l'heure de déclarer l'urgence sanitaire internationale...

Publié le 24/01/2020

Ericsson chute de 5,41% à 83,90 couronnes suédoises en raison de résultats décevants au quatrième trimestre. Sur cette période, l’équipementier télécoms a pourtant engrangé un bénéfice…

Publié le 24/01/2020

Après une phase délicate...

Publié le 24/01/2020

Medicrea progresse de 3,3% désormais à 3,73 euros ce vendredi...