Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 165.11 PTS
-2.09 %
6 113.50
-1.87 %
SBF 120 PTS
4 856.71
-1.98 %
DAX PTS
15 129.51
-1.55 %
Dow Jones PTS
33 820.51
-0.75 %
13 810.95
-0.7 %
1.203
-0.04 %

IPO : Deliveroo revoit ses ambitions à la baisse malgré une forte demande

| Boursier | 276 | Aucun vote sur cette news

Le début des négociations est attendu mercredi à Londres...

IPO : Deliveroo revoit ses ambitions à la baisse malgré une forte demande
Credits Reuters

Deliveroo revoit ses ambitions en légère baisse. La société de livraison de repas a resserré la fourchette de prix pour son introduction en bourse entre 3,90 et 4,10 livres, faisant ressortir une valorisation d'un maximum de 7,85 Mds£, hors exercice de l'option de surallocation. La firme britannique espérait jusqu'ici atteindre une valorisation de 8,8 Mds£.

"Deliveroo a reçu une demande très importante de la part d'investisseurs institutionnels du monde entier. L'opération est couverte plusieurs fois sur toute la fourchette, menée par trois investisseurs de référence très respectés", a rassuré un porte-parole de la société. "Au regard de la volatilité des conditions du marché mondial pour les introductions en Bourse, Deliveroo choisit de fixer le prix de cotation de manière responsable dans la fourchette initiale et à un point de départ qui maximise la valeur à long terme pour nos nouveaux investisseurs institutionnels et particuliers".

Mais pour certains investisseurs, cette révision est le reflet d'une certaine fébrilité du marché quant au niveau de valorisation retenue pour les sociétés de service en ligne. L'IPO du Danois Trustpilot la semaine passée semble avoir sonné comme un rappel à l'ordre.

Certains des plus grands gestionnaires d'actifs du Royaume-Uni craignent par ailleurs que le traitement des coursiers ne soit pas conforme aux pratiques d'investissement socialement responsable. Dans son prospectus d'introduction, Deliveroo a d'ailleurs averti sur le fait que son activité "serait affectée négativement" si son modèle de coursiers ou son approche du statut de coursiers et ses pratiques opérationnelles étaient contestés avec succès ou si des changements dans la loi venaient à l'obliger à reclasser ses coursiers comme des employés. La récente décision de la justice britannique concernant les chauffeurs d'Uber n'est à ce titre pas de très bon augure pour Deliveroo.

D'autres spécialistes estiment également que la structure de vote à deux classes de la société pourrait être contraire aux méthodes de bonne gouvernance d'entreprise. William Shu, fondateur de patron de Deliveroo, conservera en effet le contrôle des droits de vote pendant trois ans grâce à l'émission de deux types d'actions. Ces structures à double classe, qui sont courantes aux États-Unis, permettent aux fondateurs de garder le contrôle de leur entreprise même après une introduction en bourse.

L'IPO de Deliveroo, attendue de longue date outre-Manche, sera la plus importante depuis l'IPO de THG en septembre dernier. La société acceptera les ordres des investisseurs jusqu'au 30 mars, le titre devant commencer à être négocié sur le LSE mercredi.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/04/2021

Un chiffre d'affaires de 106 ME réalisé au premier trimestre 2021, en retrait de -18% par rapport à 2020Activité du 1er trimestre 2021 :Dans un...

Publié le 20/04/2021

Le Groupe LDLC, acteur incontournable du commerce informatique et high-tech, devient l'un des plus importants actionnaires de Time for the Planet, en...

Publié le 20/04/2021

La firme à la pomme organisait ce mardi sa "keynote" de printemps depuis son siège californien.

Publié le 20/04/2021

Le chiffre d'affaires consolidé d'APRR hors Construction s'est établi à 531,6 millions d'euros au 31 mars 2021, contre 567,3 millions d'euros au 31...

Publié le 20/04/2021

Au titre de l'exercice 2020, Kumulus Vape a enregistré un chiffre d'affaires de 22,5 ME, en progression de 113,2% par rapport à la même période de...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne