En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 269.92 PTS
-2.02 %
5 251.00
-2.19 %
SBF 120 PTS
4 172.22
-2.01 %
DAX PTS
11 364.17
-1.61 %
Dowjones PTS
25 502.32
-1.77 %
7 326.06
-2.23 %
1.130
-0.01 %

Inventiva s'effondre après son échec en phase IIb

| Boursier | 198 | Aucun vote sur cette news

Dans la sclérodermie systémique

Inventiva s'effondre après son échec en phase IIb
Credits Reuters

Inventiva plonge de 46,3% à 4,4 euros désormais, dans un volume particulièrement fourni représentant 2,6% du tour de table. La sanction est brutale, alors que la société biopharmaceutique, spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de maladies dans les domaines de la fibrose, de la surcharge lysosomale et de l'oncologie, vient d'annoncer des résultats d'étude clinique (FASST - For A Systemic Sclerosis Treatment) évaluant lanifibranor dans le traitement de patients atteints de la sclérose systémique cutanée diffuse (dcSSc), une maladie rhumatismale auto-immune rare, progressive et complexe avec de nombreux effets indésirables graves et des besoins médicaux significatifs non satisfaits.

H.C. Wainwright & Co maintient ce jour son conseil acheteur, mais sort le programme SSc de son modèle d'évaluation et réduit par conséquent à 12 euros son objectif de cours. L'essentiel de la valorisation correspond à lanifibranor dans la NASH (11,23 euros par action). L'objectif de cours antérieur de la firme se situait à 19 euros.

L'étude clinique FASST était un essai clinique de Phase IIb d'une durée de douze mois, randomisé en double aveugle, avec un contrôle placebo, incluant 145 patients atteints de la dcSSc précoce. Ces patients ont reçu des doses de lanifibranor de 800 mg par jour ou de 1200 mg par jour en deux prises pendant 48 semaines, en plus de leur traitement standard existant, principalement composé d'immunosuppresseurs. L'étude clinique FASST n'a pas atteint son critère d'évaluation principal défini par la différence moyenne absolue du Score de Rodnan Modifié (SRM) entre la valeur initiale et celle de la semaine 48 par comparaison au placebo. Ce score évalue l'épaisseur de la peau à dix-sept endroits définis sur le corps sur une échelle allant de 0, indiquant une peau normale, à 3, indiquant un épaississement sévère. Une diminution du SRM dans les groupes actifs et placebo a été observée chez seulement quatre patients présentant une progression du SRM pendant la durée de l'étude.

Le professeur Christopher Denton, co-investigateur principal de l'étude clinique FASST et professeur à l'University College of London, a ajouté : "Nous regrettons les résultats de l'étude, mais nous sommes satisfaits du bénéfice ressenti par les patients sous lanifibranor, qui a été exprimé au cours de leur évaluation globale, et du profil de sécurité favorable du produit observé au cours de l'étude, notamment en association avec les médicaments immunosuppresseurs".

Le groupe va arrêter le développement clinique de lanifibranor dans la dcSSc

Sur la base des résultats de l'étude clinique FASST, Inventiva prévoit d'arrêter le développement clinique de lanifibranor dans le traitement de la dcSSc afin de se concentrer pleinement sur le développement de lanifibranor pour le traitement de la NASH, d'odiparcil dans le traitement des mucopolysaccharidoses (MPS) et de YAP-TEAD dans le domaine de l'oncologie...

Frédéric Cren, PDG d'Inventiva, conclut : "Nous sommes déçus des résultats de l'étude clinique FASST dans la dcSSc, une maladie complexe, comme en témoigne l'échec récent de trois autres études en développement avancé. Bien que nous ayons décidé d'arrêter le programme de lanifibranor dans la SSc, nous sommes très reconnaissants du dévouement et de l'engagement des patients, des soignants, des investigateurs et de notre équipe pour ce programme. Nous restons confiants dans le mécanisme d'action unique de lanifibranor et avancons donc, comme prévu, dans son développement clinique pour le traitement de la NASH. Au-delà de lanifibranor, nous disposons de projets de développement prometteurs et diversifiés, soutenus par une plateforme de recherche solide, avec notamment odiparcil pour le traitement des mucopolysaccharidoses, et nous attendons avec impatience les prochaines étapes cliniques".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/03/2019

Elis a signé un accord portant sur l’acquisition de 100 % de l’activité Tapis de « Blesk InCare » en Russie. La finalisation de la transaction est soumise aux conditions réglementaires…

Publié le 22/03/2019

L'assemblée générale mixte des actionnaires d'Argan a approuvé la distribution d’un dividende 2018 de 1,35 euro par action, avec option pour le paiement du dividende en action (sur la totalité…

Publié le 22/03/2019

Au 31 décembre 2018, la trésorerie s'élevait à 3,5 ME

Publié le 22/03/2019

L’Assemblée Générale Mixte des actionnaires d’Elior Group a décidé de distribuer un dividende de 0,34 euro par action, au titre de l’exercice clos le 30 septembre 2018 et a offert aux…

Publié le 22/03/2019

L'Olympique Lyonnais confirme que des discussions exclusives ont été engagées avec l'ASVEL SASP, pour une prise de participation minoritaire au sein...