En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 367.62 PTS
-0.15 %
5 367.0
-
SBF 120 PTS
4 237.09
-0.23 %
DAX PTS
12 096.40
-0.60 %
Dowjones PTS
26 089.61
-0.07 %
7 479.11
-0.42 %
1.121
-0.00 %

Intrasense : PPLocal monte au créneau !

| Boursier | 167 | 5 par 1 internautes

L'association de minoritaires PPLocal qui s'intéresse au dossier Intrasense s'est fendu d'un communiqué pour déplorer l'ajournement de l'Assemblée...

Intrasense : PPLocal monte au créneau !

L'association de minoritaires PPlocal qui s'intéresse au dossier Intrasense s'est fendu d'un communiqué pour déplorer l'ajournement de l'Assemblée Générale Mixte au 24 juin prochain. PPlocal appelle les actionnaires individuels "à la mobilisation".

L'association estime que l'ajournement de l'Assemblée Générale Mixte annoncé par le conseil d'administration peu avant l'AG du 5 juin, "est la conséquence de la mise en oeuvre d'une procédure de vote annexe d'Intrasense qui paraît induire en erreur les actionnaires". PPlocal explique que ce processus de vote parallèle qui ne demande apparemment pas d'attestation de détention de titres, "semble se dispenser des modalités de vote légales et des conditions telles qu'indiquées dans l'avis de réunion et de convocation."

De plus, l'association indique avoir constaté plusieurs anomalies dans le processus de prise en compte des votes des actionnaires, notamment des formulaires de vote manquants, avec des adresses erronées ou encore dans la comptabilisation du nombre de titres des actionnaires au nominatif, "ce qui a mis en évidence l'existence d'irrégularités".

40 questions

PPlocal a transmis 40 questions écrites au conseil d'administration qui énumèrent et documentent une longue liste de griefs et interrogations des actionnaires individuels, largement majoritaires dans le capital de la société, quant aux pratiques et intentions du management.

De son côté, Intrasense avait expliqué la semaine dernière que son conseil d'administration avait étudié les projets de résolutions additionnelles soumis le 9 mai, visant la révocation de deux membres actuels du Conseil d'administration (Messieurs Nicolas Michelon, Président, et Patrick Mayette, administrateur), et la nomination de trois membres supplémentaires au Conseil d'administration (Messieurs Najim Solimani, Alexandre Loussert et François Maraval).

"En l'état actuel, le Conseil d'administration estime que ces projets de résolutions additionnelles viseraient sans fondement et de manière opportuniste à déstabiliser la société sans lui apporter de compétences nouvelles, alors même qu'à la suite des bons résultats sur l'exercice précédent une stabilité de la société est nécessaire afin de maintenir son objectif de redressement et de croissance", avait expliqué le groupe.

Rétablir certaines vérités...

Le Conseil d'administration, en accord avec le comité de direction de la société, a recommandé à l'unanimité que les actionnaires votent contre l'ensemble des projets de résolutions additionnelles.

Le Conseil d'administration d'Intrasense a également étudié les questions écrites de PPlocal, et a décidé de formuler des réponses écrites à ces questions. Ainsi, "le Conseil d'administration tient également à rétablir certaines vérités concernant les informations diffusées par l'association regroupementPPlocal". Les comptes d'Intrasense pour l'exercice 2018 ont été certifiés par les commissaires aux comptes, sans réserve, et sont communiqués et publiés dans le respect le plus strict de la réglementation. La société indique avoir "fortement accéléré son calendrier de publication de résultats depuis la restructuration et le changement de gouvernance".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/06/2019

Manutan annoncé avoir financé cette acquisition essentiellement sur ses fonds propres

Publié le 14/06/2019

Par l'acquisition d'actions auprès d'ABN AMRO et Société Générale

Publié le 14/06/2019

Manutan a annoncé l'acquisition de 100 % des titres de la société Kruizinga, acteur majeur de la distribution en ligne d'équipements de stockage et de transport au Benelux. Basée à Wapenveld (au…

Publié le 14/06/2019

Dans le cadre du programme de rachat d'actions annoncé le 29 octobre 2018 avec l'objectif de racheter jusqu'à 1 % de son capital social sur une durée de 12 mois, Kering a mis en place un nouveau…

Publié le 14/06/2019

Acquisition de la société KRUIZINGA, Acteur majeur de la distribution en ligne d'équipements de stockage et de transport au…