5 267.78 PTS
-0.42 %
5 265.5
-0.42 %
SBF 120 PTS
4 223.36
-0.38 %
DAX PTS
12 387.14
-0.81 %
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.00 %
Nikkei PTS
21 970.81
+0.21 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Intesa et Unicredit vendent 11,2% d'Eramet à 57 euros l'action

| Boursier | 166 | Aucun vote sur cette news

Les deux banques transalpines sont sorties en profitant du sursaut de l'action...

Intesa et Unicredit vendent 11,2% d'Eramet à 57 euros l'action
Credits Reuters

Les banques italiennes Intesa Sanpaolo et Unicredit ont soldé leurs positions dans le groupe minier français Eramet, en profitant du sursaut du titre, revenu proche de ses plus haut d'un an. L'opération, portant sur 2.971.186 actions (11,176% du capital), a été réalisé via la construction accélérée d'un livre d'ordres. Les titres ont été placés auprès d'investisseurs institutionnels italiens et internationaux par Banca IMI (Intesa), BNP Paribas et Unicredit, à 57 euros pièce, soit une décote assez marquée de 10,7% sur le cours de clôture de mardi (63,55 euros), mais une prime de 11,5% sur la moyenne des cours des trois derniers mois. Au finale, l'opération a représenté un produit brut de 169,35 millions d'euros.

Intesa détenait 7,114% du capital et Unicredit 4,062%. La participation des banques transalpines est relativement récente, puisqu'elle provient de la sortie du holding Carlo Tassara (Romain Zalesky) du capital en décembre 2016. Le capital du groupe minier est dominé par le duo SORAME/CEIR, avec 37,05% du capital, devant l'Etat français (25,65%) dont les titres sont logés dans FSI Equation. Intesa et Unicredit étaient, jusqu'à hier soir, les autres actionnaires les plus importants, avec la STCPI (4,03%), selon le dernier rapport annuel.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2018

L'AMF répond favorablement à la demande de Premier Investissement

Publié le 21/02/2018

Les principales hausses du jour sont en effet liées à des publications, en particulier Eramet, M6, Nexity et Accorhotel

Publié le 21/02/2018

Lloyds Banking (+1,92% à 69,15 pence) affiche l’une des plus fortes hausses de l’indice FTSE 100, le plan stratégique faisant passer à l’arrière-plan des résultats inférieurs aux attentes.…

Publié le 21/02/2018

Le groupe a élargi sa palette par des acquisitions...

Publié le 21/02/2018

Plus forte baisse de l’indice CAC 40, Atos perd 3,53% à 117,45 euros en raison d’une croissance organique et de perspectives 2018 décevantes. L’année dernière, la SSII a enregistré une…

CONTENUS SPONSORISÉS