En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 442.75 PTS
-
4 450.50
-
SBF 120 PTS
3 499.45
-
DAX PTS
10 332.89
-
Dow Jones PTS
23 433.57
+3.44 %
8 229.54
+2.24 %

Innelec Multimedia : un trou d'air conjoncturel

| Boursier | 243 | Aucun vote sur cette news

Innelec Multimedia lance un avertissement sur ses ventes

Innelec Multimedia : un trou d'air conjoncturel
Credits Reuters

Dans la lignée du chiffre d'affaires du 3e trimestre, les derniers mois de l'exercice 2019-2020 (janvier-février-mars 2020) confirment la poursuite du recul du marché des consoles et des jeux vidéo. Innelec Multimedia anticipe désormais une baisse de ses ventes sur l'ensemble de l'exercice 2019-2020.

De nombreux éléments ont perturbé les ventes avec les suites des mouvements sociaux de décembre 2019, les annonces de lancement des nouvelles consoles programmées fin 2020 qui ont ralenti l'appétit des acheteurs pour les consoles actuelles et enfin, 4 jeux majeurs qui devaient sortir sur janvier, février et mars ('Final Fantasy 7 Remake', 'The Last of Us 2', 'Cyberpunk' et 'Watchdogs'...) qui ne seront lancés qu'au prochain exercice. A cela s'ajoute, la crise actuelle du Coronavirus qui devrait aussi perturber sans cesse les approvisionnements et les ventes du mois de mars, dernier mois de l'exercice fiscal.

Augmentation des coûts

Enfin, la forte croissance des produits dérivés de plus de 85% a généré une mise à niveau de l'organisation et une augmentation ponctuelle des coûts logistiques qui pèseront sur le résultat opérationnel courant.

L'ensemble de ces éléments aura un "impact significatif sur les résultats annuels" du groupe.

Pour autant, ce "trou d'air conjoncturel" ne remet pas en cause la stratégie d'Innelec Multimedia qui, grâce à son repositionnement progressif vers l'animation de licences et les accessoires 'gaming', lui permet de bénéficier de réels relais de croissance.

Quelques bons points commerciaux

Sur le 'gaming' (consoles, jeux et accessoires), le lancement des nouvelles consoles (PS5 et Xbox Series X) en fin d'année 2020 et les sorties annoncées de nouveaux jeux très attendus par les consommateurs ('Final Fantasy 7 Remake', 'The Last of Us 2', 'Cyberpunk', 'Avengers' et les traditionnels Fifa, 'Call of Duty'...) permettront de redynamiser le marché en 2020.

Innelec annonce également avoir signé de nouveaux accords commerciaux en février 2020, qui devraient lui permettre de faire croître sa part de marché sur le 'gaming', notamment en consoles et accessoires.

Enfin Konix, marque d'accessoires du Groupe, va poursuivre son développement en France et à l'international en s'appuyant sur ses gammes actuelles ainsi que sur les nouvelles licences comme celle signée récemment avec Sega pour l'exploitation de la licence Sonic pour l'ensemble de l'Europe.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/04/2020

Le produit de cette émission obligataire sera utilisé pour le refinancement du crédit relais conclu dans le contexte de l'acquisition d'Altran Technologies...

Publié le 08/04/2020

Rendez-vous le 16 avril...

Publié le 08/04/2020

Sur les farines de sarrasin, l'activité est fortement impactée avec la fermeture des crêperies et restaurants...

Publié le 08/04/2020

U10, qui ne distribuera pas de dividende, précise l'impact de la crise sanitaire...

Publié le 08/04/2020

Un acompte sur dividende de 0,17 euro par action ayant été versé en septembre 2019, cette proposition de dividende de Spie impliquait un solde de 0,44 euro par action...