En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 949.32 PTS
+0.50 %
4 932.5
+0.47 %
SBF 120 PTS
3 943.47
+0.50 %
DAX PTS
11 173.14
+0.96 %
Dowjones PTS
24 465.64
-2.21 %
6 526.96
+0.00 %
1.141
+0.44 %

Iliad : encore dans le rouge, fin du suspense demain matin

| Boursier | 567 | Aucun vote sur cette news

Nouvelle séance de repli pour l'opérateur télécoms...

Iliad : encore dans le rouge, fin du suspense demain matin
Credits Reuters

Iliad enchaîne une cinquième séance consécutive dans le rouge (-1,1% à 110,1 euros) à la veille de la publication de ses résultats intermédiaires. S'il ne fait guère de doutes que ces comptes seront mauvais, le marché attend de savoir dans quelle mesure.

Un trimestre mauvais ou très mauvais?

Alors que la société de Xavier Niel a enregistré sa première perte d'abonnés au haut débit sur le premier trimestre, sa part de marché a continué à diminuer sur les trois mois clos fin juin. Orange, Bouygues et SFR Altice ont en effet tous attiré de nouveaux clients. A l'inverse, selon les estimations de trois analystes cités par Bloomberg, Free devrait avoir perdu 22.000 abonnés dans le fixe sur la période. Le mobile ne ferait guère mieux puisque le dernier entrant sur le marché français aurait recruté 39.000 clients, soit nettement moins que ses 3 concurrents (120.000 pour la filiale de Bouygues, 137.000 pour Orange et 211.000 pour SFR). Selon les calculs de certains analystes, Iliad pourrait même avoir vu son nombre d'abonnés reculer...

"Iliad semble être la principale victime de l'environnement concurrentiel actuel", écrivait fin juillet, Jean-Baptiste Sergeant, analyste chez MainFirst, à 'neutre' sur le dossier. "Le retour d'Iliad devrait passer par l'accélération du déploiement de la fibre dans son segment fixe et par la réduction de l'écart de perception en termes de qualité mobile dont souffre Iliad", affirme pour sa part, Jonathan Dann, analyste chez RBC.

Une éclaircie venue d'Italie

Si le ciel semble bouché en France, l'éclaircie pourrait venir d'Italie pour Iliad. Le groupe a annoncé mi-juillet avoir franchi la barre du million d'abonnés seulement 50 jours seulement après son lancement de l'autre côté des Alpes.

Trop c'est trop?

Pour certains analystes, le plongeon de plus de 40% du titre depuis le début de l'année est d'ailleurs clairement démesuré. "La récente chute de l'action est exagérée et le potentiel de croissance à long terme des revenus et d'expansion du levier opérationnel est sous-estimé", affirmait par exemple récemment UBS. En outre, "la consolidation potentielle du marché français et l'entreprise italienne offrent une option qui n'est pas intégrée au niveau actuel".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2018

A moins de 24 heures d'une réunion extraordinaire du conseil d'administration du constructeur japonais, certains membres refuseraient de se prononcer sur l'éviction de son Président...

Publié le 21/11/2018

Alors que la guerre des prix fait rage dans les télécoms, la possibilité d'une éventuelle consolidation du marché se pose. "On a atteint des pratiques de marchés sans équivalence en Europe",…

Publié le 21/11/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 21/11/2018

Lectra s'adjuge 2,4% à 18,8 euros alors que le groupe a livré au groupe autrichien iSi Automotive une machine FocusQuantum FT6K...

Publié le 21/11/2018

Mais la situation pourrait évoluer