En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 871.21 PTS
+0.49 %
4 870.50
+0.53 %
SBF 120 PTS
3 884.70
+0.43 %
DAX PTS
11 134.12
+0.40 %
Dowjones PTS
24 404.48
+0.00 %
6 646.81
+0.00 %
1.135
-0.05 %

Harvest : opération financière en vue à 85 euros par action

| Boursier | 349 | Aucun vote sur cette news

La réalisation de l'acquisition serait suivie du dépôt d'une offre publique d'achat simplifiée au même prix de 85 euros par action

Harvest : opération financière en vue à 85 euros par action
Credits Reuters

Five Arrows Principal Investments et Messieurs Brice Pineau et Jean-Michel Dupiot, fondateurs de la société Harvest SA, annoncent être entrés en discussion exclusive pour l'acquisition de la participation majoritaire de ces derniers représentant 58,3% du capital et 70,1% des droits de vote de Harvest SA, à un prix par action de 85 euros par action.
Ce prix représente une prime de 17,2% par rapport au dernier cours de clôture avant annonce de l'offre (14 décembre 2018) et 13,2% par rapport à la moyenne pondérée par les volumes sur 60 jours de bourse.

L'acquisition serait réalisée par une société contrôlée par des fonds gérés par Five Arrows, dans laquelle Messieurs Brice Pineau et Jean-Michel Dupiot réinvestiraient une partie du produit de cession.

Messieurs Brice Pineau et Jean-Michel Dupiot continueront d'exercer les fonctions de co-Présidents.

Sous réserve de la consultation des instances représentatives du personnel de Harvest SA, la réalisation de l'acquisition pourrait intervenir dans les premiers mois de l'année 2019.

Après l'acquisition des participations (directes et indirectes) de Messieurs Brice Pineau et Jean-Michel Dupiot dans Harvest SA, la société de reprise déposerait un projet d'offre publique d'achat simplifiée auprès de l'Autorité des marchés financiers au même prix de 85 euros par action. La société de reprise aurait l'intention de mettre en oeuvre un retrait obligatoire à l'issue de l'offre si les conditions de seuil de détention étaient remplies.

Messieurs Brice Pineau et Jean-Michel Dupiot ont saisi Harvest SA du projet d'acquisition de Five Arrows afin que la société puisse réunir son conseil d'administration dans les meilleurs délais. Le conseil d'administration de Harvest devra désigner un expert indépendant qui établira un rapport sur les conditions financières de l'offre dont la conclusion sera présentée sous la forme d'une attestation d'équité.

Messieurs Brice Pineau et Jean-Michel Dupiot déclarent : "L'entrée d'un partenaire tel que Five Arrows au capital d'Harvest valide la pertinence de la stratégie mise en place avec l'ensemble de nos collaborateurs, clients et fournisseurs, depuis de nombreuses années. Nous continuerons, avec le même engagement et enthousiasme qui nous ont animés jusque-là, de diriger le groupe de concert avec notre nouveau partenaire".

Five Arrows déclare : "Nous sommes très heureux d'accompagner le développement du groupe Harvest créé par Brice Pineau et Jean-Michel Dupiot en 1989. En une trentaine d'années ils en ont fait le leader incontesté du logiciel professionnel à destination des métiers de la gestion patrimoniale, marché dynamique porté par le besoin d'épargne des français et l'environnement réglementaire. Son développement remarquable a été nourri par la vision de ses fondateurs, le dynamisme de ses équipes et des acquisitions stratégiques pour compléter sa gamme de produits. Nous nous inscrivons pleinement dans cette riche histoire et espérons contribuer activement à la croissance du groupe dans les prochaines années".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2019

Les marchés actions européens évoluent proches de l’équilibre à la mi-séance, dans contexte où la morosité l’emporte. Les catalyseurs haussiers font défaut et les investisseurs se…

Publié le 23/01/2019

A l’occasion d’une journée Investiseurs, Neopost a levé le voile sur sa nouvelle stratégie baptisée « Back to Growth » et portant sur la période 2019-2022. Ainsi, le spécialiste du…

Publié le 23/01/2019

IBM a dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Le géant américain de l'informatique a réalisé au quatrième trimestre 2018 un bénéfice net de 1,95 milliard de dollars, ou…

Publié le 23/01/2019

Ingenico chute de 12% à 46,03 euros après avoir atteint 44,41 euros, soit son plus niveau depuis avril 2013. Les investisseurs sanctionnent le quatrième avertissement sur résultats en moins d'un…

Publié le 23/01/2019

Le titre valide une figure de continuation baissière en drapeau après s'être retourné à la baisse sous sa moyenne mobile à 50 séances, négativement orientée. De son côté, le RSI évolue à…