En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-1.47 %
4 774.5
-0.62 %
SBF 120 PTS
3 769.59
-1.63 %
DAX PTS
10 622.07
-1.54 %
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+1.05 %
1.135
+0.02 %

Grosse opération dans l'industrie aurifère

| Boursier | 189 | 5 par 1 internautes

Grosse opération dans le secteur aurifère...

Grosse opération dans l'industrie aurifère
Credits Reuters

Grosse opération dans le secteur aurifère. Barrick Gold va s'offrir son concurrent Randgold Resources dans le cadre d'une transaction amicale entièrement en actions qui donnera naissance à un géant minier pesant plus de 24 milliards de dollars.

Dans un communiqué, les deux sociétés soulignent que l'opération va déboucher sur la création d'une entreprise disposant de la plus grande concentration d'actifs dans l'industrie. La nouvelle entité disposera également des coûts opérationnels les moins élevés parmi ses pairs. "La combinaison de Barrick et de Randgold créera un nouveau champion de la création de valeur dans l'industrie aurifère, rassemblant la plus grande collection d'actifs aurifères de premier plan au monde, avec une équipe de gestion éprouvée qui a toujours obtenu les meilleurs rendements secteur au cours des dix dernières années", explique John L.Thornton, président du Conseil de Barrick Gold.

Sur la base des résultats 2017 des deux compagnies, l'entité combinée aurait générer des revenus de 9,7 milliards de dollars et un Ebitda de 4,7 Mds$.

Les actionnaires actuels de Randgold Resources, qui exploite principalement des mines en Afrique, recevront 6,1280 nouvelles actions Barrick par titre détenu et détiendront 33,4% du nouvel ensemble, qui sera appelé Barrick. John L.Thornton deviendra président du Conseil du nouveau groupe, alors que Mark Bristow, directeur général de Randgold, deviendra CEO de la nouvelle entité.

La fusion est soumise à l'aval des actionnaires des deux groupes ainsi qu'aux approbations réglementaires et autres conditions de clôture habituelles.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

CS a des objectifs de croissance ambitieux dans l'industrie spatiale en Europe. Moltek serait un complément idéal aux activités de CS Space...

Publié le 10/12/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 10 décembre 2018 Albioma cède son activité de méthanisation en France à Evergaz   Biométhanisation Partenaires, société…

Publié le 10/12/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 10/12/2018

Global Ecopower a affiché des résultats semestriels en progression. Ainsi, le groupe a fait état d’un résultat net, part du groupe de 2,024 millions d'euros au premier semestre, contre -0,659…

Publié le 10/12/2018

Compagnie des Alpes vient de lever le voile sur ses résultats 2107/2018. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié un résultat net part du groupe en hausse de plus…